Chômeurs - 2,75 millions pour l'Insee et 3,7 millions pour Pôle emploi: pourquoi cette différence?


Le taux de chômage a augmenté de 0,2% en France au premier trimestre pour s'établir à 2,75 millions de personnes sans emploi selon l'Insee. Mais pour Pôle emploi, il a baissé de 0,9% avec près de 3,7 millions de chômeurs sur la même période. Une différence liée au mode de calcul.

Les chiffres du chômage en France au premier trimestre sont connus mais divergent: 2,75 millions de chômeurs en moyenne selon l'Insee et près de 3,7 millions selon Pôle emploi. Une différence qui n'est pas nouvelle et est liée à la méthode de calcul.

L'Insee, organisme de statistiques, procède par sondage et surtout se base sur la définition du BIT (Bureau international du travail). Est considérée comme chômeur une personne en âge de travailler (15 ans ou plus) qui répond simultanément à trois conditions:

Lire la suite : Chômeurs - 2,75 millions pour l'Insee et 3,7 millions pour Pôle emploi: pourquoi cette différence?

Chômage: l'État prend la main

Le projet de loi "avenir professionnel" vise à laisser le gouvernement imposer ses vues sur l'assurance chômage.


Si on se laissait aller à employer une métaphore routière pour décrire ce qui se profile en matière d'assurance chômage, on pourrait dire que l'État reprend les clés du camion, au détriment des partenaires sociaux. Le projet de loi "avenir professionnel" présenté au conseil des ministres, le 27 avril, rebat les cartes sur ce sujet sensible. 

Lire la suite : Chômage: l'État prend la main

Le chômage baisse donc Pôle emploi va... licencier


Quelque 4.000 postes d'agents pourraient disparaître d’ici à trois ans à Pôle emploi, rapporte le "JDD" dimanche. Ces coupes seraient justifiées par la baisse du chômage.


C'est un peu le serpent qui se mord la queue. Alors que le nombre de demandeurs d'emplois a baissé de 1% au premier trimestre 2018, Pôle emploi pourrait… licencier. Quelque 4.000 postes d'agents, sur les 55.800 que compte l'organisme, pourraient être supprimés d'ici à trois ans, rapporte le Journal du Dimanche. Les syndicats ne cachent pas leur inquiétude.

Lire la suite : Le chômage baisse donc Pôle emploi va... licencier

Les services de Pôle emploi s'améliorent, selon l'assurance chômage


Pôle emploi a rempli en 2017 ses objectifs de performance fixés par l'Etat et l'assurance chômage, selon un rapport annuel diffusé vendredi par l'Unédic.

Les performances de Pôle emploi sont évaluées chaque année à travers 14 indicateurs, pour lesquels des objectifs sont fixés avec l'Etat et les partenaires sociaux gestionnaires de l'Unédic (assurance chômage). En 2017, l'opérateur a atteint la cible pour tous les indicateurs, selon l'Unédic.

Pôle emploi a notamment enregistré 4,14 millions de retours à l'emploi l'année dernière, soit environ 105.000 de plus que l'objectif.

Lire la suite : Les services de Pôle emploi s'améliorent, selon l'assurance chômage

Les Français n’ont jamais été aussi travailleurs depuis 1975

L’Institut national de la statistique (Insee) a publié le 18 avril une photographie du marché du travail en 2017. Taux d’activité, part relative des différentes catégories socio-professionnelles, importance du halo du chômage selon les régions... Clarisse Josselin, journaliste, en a fait la synthèse pour la revue Fohebdo; il dresse le portrait de la France active en six coups de projecteur.


En 2017, 29,3 millions de personnes âgées de 15 à 64 ans en France hors Mayotte sont actives au sens du Bureau international du travail (BIT). Parmi elles, 26,5 millions sont en emploi et 2,8 millions au chômage. Les personnes inactives, qui ne sont ni en emploi ni en recherche active d’emploi, représentent 11,7 millions de personnes.

Le taux d’activité, à 71,5%, est en augmentation de 0,1 point sur un an et à son plus haut niveau depuis 1975. En dix ans, la hausse est de 1,9 point, portée principalement par les seniors, contraints de travailler plus longtemps en raison des différentes réformes des retraites et de restrictions d’accès aux dispositifs de retraite anticipée. Les femmes participent aussi davantage au marché du travail.

Statut d’activité en 2017
Infogram  Taux d’activité, d’emploi et de chômage entre 2003 et 2017
Infogram

Les salariés représentent 88,4% des actifs occupés en France. La très grande majorité d’entre eux sont en contrat à durée indéterminée. En revanche, seuls 44,9% des jeunes sont en CDI. À cet âge, sont plus fréquemment présents sur le marché du travail ceux qui sont peu diplômés, ou qui suivent un cursus professionnel.

Statut d’emploi et type de contrat en 2017
Infogram

En 2017, les professions intermédiaires et les cadres représentent 43,7% des actifs occupés. La part des ouvriers augmente légèrement tandis que celle des employés est en léger recul. Les femmes occupent davantage de postes d’employés, alors que les hommes sont plus souvent ouvriers. Les ouvriers et employés non qualifiés, postes occupés davantage par des femmes que par des hommes, représentent un actif occupé sur cinq. La part des cadres reste plus élevée chez les hommes.

Les catégories socio-professionnelles en 2017
Infogram

En 2017, comme en 2016, près d’un Français sur cinq ayant un emploi, travaille à temps partiel. Cette part atteint 44,1% des employés non qualifiés. Elle est aussi près de quatre fois plus élevée chez les femmes que chez les hommes, avec un taux respectif de 30% contre 8,3%.

Le temps partiel par catégorie socio-professionnelle en 2017
Infogram

En 2017, on compte 2,8 millions de chômeurs au sens du BIT, soit 9,4% de la population active. C’est un recul de 0.7 point en un an. Cette baisse concerne toutes les tranches d’âge. Il reste particulièrement élevé pour les 15-24 ans, même si peu de jeunes sont actifs à ces âges.

Nombre de chômeurs et taux de chômage en 2017
Infogram

Sur les 11,7 millions d’inactifs âgés de 15 à 64 ans, 1,6 million souhaitent travailler mais ne satisfont pas tous les critères pour être considérées comme chômeurs au sens du BIT. Soit ils ne sont pas disponibles dans les deux semaines à venir pour travailler, soit ils ne sont pas en recherche active d’emploi, soit les deux. Ils forment le halo du chômage, qui représente 3,8% de la population âgée de 15 à 64 ans au niveau national. Si cette part diffère peu entre les régions métropolitaines, elle est bien plus élevée outremer.

Le Halo du chômage par régions en 2017

Infogram

La Note de l'INSEE: https://www.insee.fr/fr/statistiques/3535797



Marie-Josée Defrance


Quels sont les métiers les plus recherchés en 2018 ?

En 2018, les projets d’embauches dans les entreprises progressent de 18,7 %, par rapport à 2017. Les services aux particuliers et aux entreprises concentrent toujours près des deux tiers des intentions de recrutement. Dans les secteurs où il est difficile de trouver du personnel qualifié, la majorité des entreprises envisagent d’avoir recours à la formation.


En 2018, les intentions d’embauche progressent de 18,7% pour atteindre 2,35 millions de projets, selon la dernière enquête du Pôle emploi et du Credoc. Comme l’an dernier, les perspectives d’embauche concernent essentiellement les services aux particuliers et aux entreprises.

Comme l’an dernier, les professions agricoles (viticulteurs, cueilleurs, ouvriers agricoles...) figurent en tête des métiers qui recrutent le plus de saisonniers, suivis de l’hôtellerie-restauration. Du côté des emplois permanents, on retrouve surtout les aides à domicile et ménagères, les professionnels de l’animation socioculturelle, les serveurs de café et de restaurants les employés de libre-service et les vendeurs en habillement.

Lire la suite : Quels sont les métiers les plus recherchés en 2018 ?