Vous travaillez à Pôle emploi, racontez-nous l’évolution de votre métier

Un décret, paru dimanche 30 décembre au Journal officiel, annonce un contrôle accru des inscrits à Pôle emploi – créé il y a tout juste dix ans – qui contreviennent à leurs devoirs, et un rôle plus important de l’établissement public dans les sanctions prononcées, notamment la suppression de l’allocation.

Vous travaillez à Pôle emploi, racontez-nous l’évolution de votre métier : quelles sont vos conditions de travail ? Comment ont-elles évolué dans le temps ? Que pensez-vous de ces nouvelles mesures à appliquer ? Votre relation avec les inscrits a-t-elle changé ?

Votre témoignage pourra être utilisé en vue d’un article qui sera publié sur Le Monde.fr. Merci de laisser une adresse e-mail que vous consultez régulièrement, ou un numéro de téléphone, afin que nous puissions, si besoin, vous poser une question complémentaire. N’hésitez pas à préciser si vous souhaitez que votre anonymat soit préservé.


>> VOTRE TÉMOIGNAGE

Discussion lancée le 04 janvier 2019


RÉGLEMENT

En participant à cet appel à témoignages, vous autorisez la publication totale ou partielle de votre contibution sur le site Le Monde.fr, dans le quotidien Le Monde, dans « M, le Magazine du Monde » ou sur tout autre site où la Société éditrice du Monde publie du contenu éditorial (Facebook, Twitter, Digiteka, Instagram, etc.).

Tout témoignage contenant des propos contraires à la loi est proscrit et ne sera évidemment pas publié.

Une orthographe et une mise en forme soignées sont exigées (pas de textes en lettres capitales, pas d'abréviations ou d'écrits de type "SMS").

Vous devez impérativement préciser la date et le lieu où ont été pris vos documents photographiques ou vidéo et rédiger une légende descriptive.

Votre témoignage doit être signé de vos prénom et nom. Les demandes d’anonymat en cas de publication seront examinées par la rédaction au cas par cas.

L’intégralité des conditions de dépôt de témoignage est accessible sous le formulaire ci-contre.


 




 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir