Chasse aux chômeurs : « Mon coeur ne saigne pas, il se révolte »



« Des politiques qui touchent 5.000 euros par mois décident que des travailleurs sans emploi vont devoir vivre avec 1.011 euros par mois. C’est scandaleux. C’est honteux. » Cet après-midi, au Parlement fédéral, le député PTB, Raoul Hedebouw, a exprimé sa colère contre la nouvelle attaque anti-sociale du gouvernement, qui veut intensifier la dégressivité des allocations de chômage. « Moi, mon cœur, il ne va pas saigner. Mon cœur, il se révolte. Et la révolte gronde en Belgique », a conclu Raoul Hedebouw, annonçant un automne très chaud, si le gouvernement continue avec ces mesures anti-sociales.





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir