Occupation de Pôle Emploi par le STC : Le ton monte à Ajaccio

Rien ne va plus à la direction régionale de Pôle Emploi. Le syndicat STC plante toujours devant l’entrée et il semblerait que la mobilisation s’étende à présent à toute la région pour réclamer le rétablissement dans leurs droits des cinq employés mis en cause par la direction. Un cap a été franchi jeudi matin avec la présence de la direction au siège, accompagnée des représentants de la force publique et du parquet. Le torchon brûle entre employés et direction et l’on apprend qu’il pourrait y avoir délocalisation possible de services. L’on se dirige sans doute vers une grève illimitée

Cinq agents menacés de licenciement, deux d’entre eux mis à pied à titre conservatoire et sans salaire, un syndicat qui s’oppose à ces décisions et surtout à la violence de leur mise en application, que se passe-t- il donc à la direction régionale de Pôle Emploi ? Intimidation, manipulation ?
Personne ne sait et tout le monde se pose des questions sur cette façon de procéder. L’une des porte-parole du syndicat explique que depuis près de dix ans, et après deux études par des cabinets indépendants qui l’attestent, de nombreux salariés ainsi que des représentants de l’organisation syndicale font l’objet de fortes pressions que les salariés estiment proches du harcèlement moral. Sans parler de problèmes autrement plus graves qui auraient touchés des salariés au bord de la crise de nerf et prêts à faire le grand saut.

Lire la suite : Occupation de Pôle Emploi par le STC : Le ton monte à Ajaccio

Pôle emploi : le STC occupe les locaux de la direction à Ajaccio

Depuis ce mercredi matin, la section STC de Pôle emploi occupe les locaux de la direction à Ajaccio.

Un mouvement qui intervient à la suite de plusieurs convocations d'agents de la structure, le 11 juillet prochain, qui "devraient se solder par des sanctions voire aboutir à des licenciements", craignent les délégués syndicaux.

Cinq personnes sont concernées, "deux ont été mises à pied avec suspension de salaire. Ce sont des méthodes assez incroyables", s'étonne Marie-Francoise Casinelli, déléguée syndicale STC.

D'autant que selon elle, personne ne sait ce qui est reproché à ces agents.

Lire la suite : Pôle emploi : le STC occupe les locaux de la direction à Ajaccio

Digitalisation : depuis deux ans, pôle emploi rend ses données publiques

POURQUOI PÔLE EMPLOI REND-IL SES DONNÉES PUBLIQUES ?

Laurent Stricher, directeur des systèmes d'information de pôle emploi. Depuis plus de deux ans, nous avons initié une démarche dans laquelle nous ouvrons nos données (open data). Nous parions que, sur la base de nos données, d'autres acteurs peuvent apporter de la valeur ajoutée en développant des services. Bien évidemment, cela fait l'objet d'une déclaration à la Cnil.

CONCRÈTEMENT, COMMENT CELA SE PASSE ?

En juillet 2015, nous avons ouvert le portail Emploi Store Usagers, qui agrège 300 services autour de l'emploi. En miroir, nous avons créé Emploi Store Développeurs, une plate-forme permettant d'accéder à des données de Pôle emploi par des interfaces de programmation applicative (ou API). Y sont disponibles toutes les données relatives aux statistiques du marché du travail, mais aussi celles des études de «besoins en main-d'oeuvre des entreprises» réalisées par Pôle emploi, les données relatives aux référentiels des métiers et des compétences et des offres d'emploi «anonymisées ».

Lire la suite : Digitalisation : depuis deux ans, pôle emploi rend ses données publiques

Près de 30 000 euros escroqués à Pôle emploi et à des victimes sur leboncoin.fr

Ce jeudi matin, c’est une affaire d’escroquerie peu banale qui a occupé les juges du tribunal correctionnel de Bonneville.

À la barre, Sébastien Dubuc répondait de sept faits d’escroquerie différents. Il ne s’est pas présenté devant les juges, qui n’ont donc eu aucune explication quant à la motivation de ses actes.

L’affaire démarre le 28 avril 2016 avec un dépôt de plainte de l’organisme Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes, qui avait diligenté un contrôle concernant cet individu. Celui-ci, lors d’une mise à jour de son dossier, avait fourni aux services concernés une déclaration de revenus qui semblait falsifiée. Et pour cause ! Le prévenu avait omis de signaler son retour à l’emploi dans une entreprise en Suisse et continuait de percevoir ses indemnités chômage depuis sept mois environ. Le tout pour un montant de près de 25 000 euros.

Lire la suite : Près de 30 000 euros escroqués à Pôle emploi et à des victimes sur leboncoin.fr

Micmac pour escroquer Pôle Emploi

Bénéficiaire d'allocations chômage auprès de Pôle Emploi, Issa est reparti deux ans au Tchad, fin 2012. Il ne juge pas nécessaire d'en alerter l'organisme, pensant être radié d'office.

Au lieu de cela, son ami Bachar va profiter de la situation pour se glisser dans la place. Il se fait passer pour lui, continue de percevoir les allocations et ouvre un nouveau compte pour percevoir les sommes. Environ 24.000 € au total.

Le pot-aux-roses est finalement révélé lorsqu'Issa revient en France et se présente de nouveau à Pôle Emploi pour savoir quels sont ses droits. Il apprend alors « qu'il n'a jamais cessé de percevoir les allocations ».
Bachar dit que son ami lui a laissé toutes ses affaires (dont sa carte de séjour) et qu'il l'a chargé de faire les déclarations nécessaires pour percevoir les allocations à sa place. Pour toute la période lors de sa première audition, puis pour un seul mois lors de la deuxième.

Lire la suite : Micmac pour escroquer Pôle Emploi

Des agences de Pôle Emploi vandalisées



4 des 16 agences que compte Pôle Emploi Guadeloupe ont été victimes d'actes de vandalisme. Les dégâts matériels sont importants. Ils ont nécessité. la fermeture de ces établissements. Des actes de vandalisme, perpétrés cette nuit dans un contexte social particulièrement agité ce mercredi 31 mai, jour initialement prévu pour le procès d'Elie Domota au Tribunal de Pointe-à-Pître

Lire la suite : Des agences de Pôle Emploi vandalisées