Contrôle des chômeurs : les vrais chiffres de Pôle emploi

EXCLUSIF - Généralisé il y a un peu plus d'un an, le contrôle de la recherche effective d'emploi a conduit à 14 % de radiations, pour 270.000 contrôles menés.Emmanuel Macron a promis d'aller plus loin en multipliant les effectifs de contrôleurs par cinq.

Les chiffres devraient mettre fin à bien des débats. Plus d'un an et demi après avoir été généralisé par Pôle emploi, le contrôle de la recherche effective de travail par les chômeurs ne fait pas ressortir l'existence de bataillons de « profiteurs » : selon nos informations, 86 % des personnes contrôlées ont démontré qu'elles remplissaient bien leurs obligations. Et sur les 14 % radiées in fine, une proportion tout de même non négligeable, seules 40 % étaient indemnisées par l'Unédic, les autres relevant soit du régime de solidarité (23 %) ou ne touchant plus rien (36 %).

Bien que l'accomplissement « d'actes positifs et répétés en vue de retrouver un emploi, de créer ou de reprendre une entreprise » fasse partie des obligations légales pour toute personne inscrite à Pôle emploi, les contrôles sont longtemps restés rares. Les débats se sont envenimés en 2013 quand le ministre du Travail d'alors, François Rebsamen, a fait part de sa volonté de les renforcer, y voyant (comme le patronat) un remède aux offres d'emploi non pourvues.

Lire la suite : Contrôle des chômeurs : les vrais chiffres de Pôle emploi

Le contrôle des chômeurs par Pôle emploi aurait mené à 14 % de radiations

D’après « Les Echos », sur celles-ci, seules 40 % des personnes étaient indemnisées par l’Unedic.

Le dispositif de contrôle de la recherche d’emploi des chômeurs, généralisé il y a plus d’un an et demi par Pôle emploi, a abouti à 14 % de radiations pour 270 000 contrôles menés, à raison de 12 000 par mois en moyenne, rapportent Les Echos, mercredi 8 novembre.

Le quotidien économique précise que 86 % des personnes contrôlées ont démontré qu’elles remplissaient bien leurs obligations, et sur les 14 % radiées in fine, seules 40 % étaient indemnisées par l’Unedic, les autres relevant soit du régime de solidarité (23 %), soit ne touchant plus rien (36 %).

Lire la suite : Le contrôle des chômeurs par Pôle emploi aurait mené à 14 % de radiations

« Pôle emploi, c’est vraiment devenu une machine de guerre »

Ils sont plusieurs milliers de conseillers à suivre, au quotidien, les six millions de chômeurs inscrits au Pôle emploi. Mais ces agents, dont le métier évolue sans cesse au gré des décisions politiques, ne savent plus trop où ils en sont. Sommés de faire du chiffre sans en avoir les moyens, souvent au détriment du respect des droits des usagers, beaucoup s’interrogent sur le sens de leur travail, quand ils ne sont pas purement et simplement en grande souffrance. Bastamag les a rencontrés. 

« Hier soir quand j’ai quitté le travail, il y avait 200 mails en attente dans ma boîte, soupire Maya, conseillère au Pôle emploi à Rennes. Je suis censée répondre en 48 heures. Comment faire ? C’est impossible. Les demandeurs d’emploi s’impatientent, évidemment. Et je les comprends ! Plus le temps passe, moins les choses vont bien au Pôle emploi. » Arrivée en 2009, au moment de la fusion Assedics/ANPE qui donne naissance à Pôle emploi, Maya voit le sens de son travail lui échapper peu à peu. Pour elle, la dématérialisation, qui contraint les demandeurs d’emploi à s’inscrire par internet depuis début 2016, résume la politique globale de l’établissement : une mise à distance sans cesse renforcée des usagers, et plus particulièrement des plus vulnérables.

Lire la suite : « Pôle emploi, c’est vraiment devenu une machine de guerre »

Pôle Emploi est-il efficace ? Peut-il être efficace ? A-t-il les bonnes Missions ?

Tout le monde, sans exception, juge Pôle Emploi par rapport à ce qu'il en attend :

"Pôle Emploi doit me trouver un travail, de préférence sympa et bien payé",

"Pôle Emploi doit me donner la formation qui me manque, qui me plait",

"Pôle Emploi doit me trouver le salarié dont j'ai besoin, et de préférence pas trop cher",

"Je n'ai pas besoin de Pôle Emploi, Pôle Emploi ne sert à rien",

"Pôle Emploi doit aider et soutenir ceux qui ne peuvent pas retrouver du travail, trop vieux, pas assez qualifiés, trop nuls, trop loin, trop ou pas assez ..."

Selon ces critères, personne ne peut être satisfait du travail de Pôle Emploi, quelle que soit son efficacité (ou inefficacité) réelle.

Mais quelles sont les missions de Pôle Emploi ? Et que devraient-elles être ?

Lire la suite : Pôle Emploi est-il efficace ? Peut-il être efficace ? A-t-il les bonnes Missions ?

Assurance chômage : de nouvelles mesures pour combler le déficit

Sur le plateau du 12/13 de France 3, Sophie Picard détaille les nouvelles règles qui vont concerner les personnes sans emploi en France à partir du 1er novembre.


Assurance chômage : de nouvelles mesures pour combler le déficit

Lire la suite : Assurance chômage : de nouvelles mesures pour combler le déficit

Polémique Marlène Schiappa indignée par les propos de Laurent Wauquiez sur Pôle emploi

Le candidat à la présidence des Républicains dénonce « l'assistanat » qui régne selon lui en France.

En meeting à Mandelieu-la-Napoule, mercredi 25 octobre, Laurent Wauquiez a affirmé dans son discours que Pôle Emploi incitait les chômeurs à se la couler douce avant de se lancer dans une recherche d'emploi. « J'ai vu ces situations qui nous révoltent, où un demandeur d'emploi pousse la porte de Pôle emploi pour trouver un emploi et on lui répond : "vous avez deux ans d'assistance chômage, ne vous pressez pas. Profitez un peu de la vie" », a déclaré le candidat à la présidence des Républicains.

Lire la suite : Polémique Marlène Schiappa indignée par les propos de Laurent Wauquiez sur Pôle emploi