Hollande défavorable au projet de Macron sur l’assurance-chômage

Le chef de l’Etat a présenté ce mercredi matin ses voeux aux partenaires sociaux.

François Hollande s'est dit ce mardi matin défavorable à la volonté d'Emmanuel Macron de prendre aux partenaires sociaux la gestion de l'assurance-chômage, tout en mettant en garde contre ce qu'il considère être la « brutalité » du programme de François Fillon .

Lors des derniers voeux aux partenaires sociaux de son quinquennat, le chef de l'Etat a dressé « un bilan contrasté » de l'état du dialogue social en France, soulignant qu' « au niveau national, l'élan contractuel a perdu de sa vigueur, certains ont parfois préféré renvoyer la responsabilité au gouvernement ». Il a à ce propos évoqué la négociation sur la prochaine convention d'assurance chômage , interrompue sine die en raison des divergences entre les partenaires sociaux. Il a souligné que d'autres modèles étaient possibles, dont l'étatisation, c'est-à-dire la reprise en main de l'assurance-chômage, « mais ce serait la fin du système fondé sur des cotisations assises sur les salaires et donc la fin d'une indemnisation sur les revenus antérieurs », a-t-il dit.

Lire la suite : Hollande défavorable au projet de Macron sur l’assurance-chômage

Pôle emploi mis en concurrence

Conséquence de la réforme proposée, Pôle emploi perdrait son monopole et son rôle serait recentré sur quatre missions, assume l'Institut Montaigne :

♦ Opérateur de droit commun financé par la mobilisation par les actifs de leur capital emploi-formation (CEF) ;

♦ Contrôle des demandeurs d'emploi indemnisés (rémunéré par l'Unédic) ;

♦ Missions de service public pour tout ce que l'Etat souhaiterait lui confier (études, par exemple) ;

♦ Accompagnement des personnes sans CEF ou dont le CEF est insuffisant (financé par l'Etat sur des bases concurrentielles).

Lire la suite : Pôle emploi mis en concurrence

Assurance chômage: un expert avance des pistes pour "refonder" le régime

Faire cotiser les agents publics, supprimer le régime des intermittents, taxer les contrats courts: Bruno Coquet, expert de l'assurance chômage, a présenté aux négociateurs de l'Unédic ses pistes pour "refonder" le régime.

Les partenaires sociaux, qui ont échoué dans leurs négociations pour une nouvelle convention d'assurance chômage en juin dernier, ont renoué le dialogue depuis décembre. Ils se sont retrouvés mercredi pour une deuxième réunion de "diagnostic", qui pourrait aboutir à une reprise des négociations.

L'économiste, auteur de nombreuses études sur le sujet, recommande de "refonder l'assurance chômage sur des bases claires, équitables, robustes", selon un document transmis jeudi aux partenaires sociaux, qui récapitule son intervention de mercredi.

Lire la suite : Assurance chômage: un expert avance des pistes pour "refonder" le régime

Pôle emploi Guyane change de tête

Directrice régionale en Guyane depuis plus de deux ans, Firmine Duro va reprendre le chemin de la direction générale de Pôle emploi, à Paris. Avec la satisfaction du devoir accompli.

En juillet 2014, lorsqu'elle prend la direction de Pôle emploi en Guyane, Firmine Duro se voit confier deux missions principales : poursuivre la transformation des services pour améliorer l'accompagnement des demandeurs d'emploi et mettre en place une organisation qui répond aux attentes des entreprises. « Nous avons vécu deux années très denses avec les agents de Pôle emploi mais les résultats sont là » , se félicite la dirigeante qui, dans moins d'une semaine, va regagner les bureaux de la direction générale, à Paris.

« CONTINUER À TRAVAILLER SUR LES CONDITIONS D'ACCUEIL »

Lire la suite : Pôle emploi Guyane change de tête

Du changement à la tête de Pôle emploi Guyane

Jean Jacques-Gustave avait été nommé à la tête de Pôle emploi Guadeloupe et Îles du Nord au début de l'année 2013. Après quatre années en Guadeloupe et une grande expérience du monde de l'emploi et des ressources humaines, il s'est envolé vendredi pour exercer ses fonctions en Guyane. Stéphan Jules, qui était directeur adjoint, le remplace depuis le 1er janvier.

Le bilan des actions menées par Jean Jacques-Gustave au cours de sa mission à la tête de Pôle emploi Guadeloupe et Îles du Nord.

La reconstruction des sites : Pôle emploi compte aujourd'hui 13 sites sur l'ensemble de l'archipel. « Nous avons la préoccupation de la proximité, souligne le directeur. Nous souhaitons faire en sorte que le demandeur d'emploi ne soit jamais à plus de 30 minutes de son site Pôle emploi. » Ainsi, de nouveaux sites ont été créés et d'autres ont été rénovés. Aujourd'hui, Pôle emploi compte des agences aussi bien à Saint-François qu'à Marie-Galante ou encore Bouillante. Ces locaux sont également bénéfiques pour les salariés qui bénéficient d'un meilleur cadre professionnel. Deux créations d'agence restent à réaliser en 2017, l'une à Petit-Bourg et l'autre au Gosier.

Lire la suite : Du changement à la tête de Pôle emploi Guyane

CHÔMAGE : +38 500 inscrits à Pôle emploi en un mois !

Lundi 26 décembre 2016 le Père Noël est passé par la cheminée de l’Elysée et a offert à François Hollande et au gouvernement son cadeau : une baisse du nombre de chômeurs. En grande pompe le ministère du Travail s’est empressé de dire que « le chômage baisse de 0,9 % en novembre 2016 ». Sauf que ce n’était pas le Père Noël mais le Grinch qui a rendu visite à l’Elysée ; le nombre de chômeurs n’a pas baissé : il a augmenté.

31 800 chômeurs de catégorie A en moins en novembre 2016 ? Oui, mais…

Le chiffre est énorme : entre octobre 2016 et novembre 2016 le nombre de chômeurs de catégorie A en France (la catégorie principale puisqu’il s’agit de chômeurs sans aucune activité) baisse de 31 800 personnes. Une baisse de 0,9 % sur un mois et même de 3,4 % sur un an nous apprend le communiqué dé Pôle Emploi. Super ! Pile à temps pour la Présidentielle 2017 le chômage baisse. Ou pas.

Lire la suite : CHÔMAGE : +38 500 inscrits à Pôle emploi en un mois !