Quand Pôle emploi se félicite d'une performance en demi-teinte

Plus de deux tiers des demandeurs d'emploi et des entreprises se déclarent satisfaits des services de l'établissement public. Sur le terrain du retour à l'emploi, les données sont plus contrastées.

Pour Pôle emploi, c'est un petit moment de gloire. 71,2 % des demandeurs d'emploi se sont déclarés satisfaits ou très satisfaits de ses services au premier semestre. C'est 7 points de plus par rapport à fin décembre 2016! Quant aux entreprises, 73 % d'entre elles ont également indiqué leur satisfaction, fait savoir l'opérateur dans un communiqué publié jeudi, au lendemain de son conseil d'administration. Il reste que sur le terrain de l'insertion professionnelle, il n'y a pas de quoi pavoiser. C'est d'ailleurs silence radio. Selon des données internes transmises au conseil d'administration, non publiées mais obtenues par l'AFP, Pôle emploi constate une baisse du taux de retour au travail des chômeurs ayant bénéficié d'une formation. Entre janvier et mai 2017, seulement 54,9 % d'entre eux ont accédé à un emploi et 28,3 % à un emploi durable. Ce qui correspond à une diminution de, respectivement, 3,5 % et 2,1 % sur un an.

Lire la suite : Quand Pôle emploi se félicite d'une performance en demi-teinte

Pôle emploi. Des performances inégales

Pôle emploi a présenté, mercredi, un tableau de bord plutôt satisfaisant en termes de performances. Seul point noir, la formation, qui affiche un taux d'accès à l'emploi en net recul.

La formation ne serait plus un passeport vers l'emploi. C'est ce que démontre un récent tableau de bord de Pôle emploi présenté mercredi au conseil d'administration de l'opérateur.

Entre janvier et mai 2017, six mois après une formation financée ou rémunérée par Pôle emploi, 54,9 % des bénéficiaires ont accédé à un emploi, 28,3 % à un emploi durable (CDI ou contrat de plus de six mois). Ces taux sont respectivement en baisse de 3,5 et 2,1 points sur un an. Les deux indicateurs passent, en outre, en dessous des objectifs (respectivement 56 % et 29 %) que Pôle emploi s'est fixés conjointement avec l'Etat et l'Unédic pour 2017.

Lire la suite : Pôle emploi. Des performances inégales

Chez Pôle emploi, "seulement" une offre sur dix est illégale

Selon Pôle emploi, 10% des annonces publiées sur son site sont hors la loi. Un chiffre nettement moins alarmiste que celui évoqué récemment par la CGT.

Les demandeurs d'emploi doivent être vigilants. Près d'une offre d'emploi sur dix publiées sur le site internet de Pôle emploi est en effet "non-conforme au cadre légal", selon une étude de l'opérateur public publiée le 19 juillet. Principal motif avancé: des incohérences dans leurs contenus,

C'est beaucoup et c'est peu. Ces chiffres sont en tout cas moins alarmistes que ceux publiés en mars par la CGT, qui avait détecté 50% d'offres illégales sur un échantillon de 1.298 annonces. Pôle emploi avait d'ailleurs contesté des résultats "largement surévalués".

Lire la suite : Chez Pôle emploi, "seulement" une offre sur dix est illégale

L’ANPE (L'ANCÊTRE DE PÔLE EMPLOI) FÊTE SES 50 ANS D’EXISTENCE

ANNIVERSAIRE - À l’époque où Jacques Chirac crée l’Agence Nationale Pour l’Emploi il n’y a que quelques centaines de milliers de chômeurs. La promesse est alors d’accueillir, d’orienter et de placer les personnes à la recherche d’un emploi sur le marché du travail. De la création de l’ANPE à aujourd’hui (maintenant Pôle Emploi), la dynamique s’est enrayée avec un chômage de masse qui a atteint des records ces dernières années. Pour la recherche d’emploi il est aujourd’hui plus aisé de trouver du travail sur Internet que sur le site de Pôle Emploi.

Lire la suite : L’ANPE (L'ANCÊTRE DE PÔLE EMPLOI) FÊTE SES 50 ANS D’EXISTENCE

Retour sur l'histoire de l'ANPE, devenue Pôle emploi

Les équipes de France 3 vous offrent un petit voyage dans le temps mardi 18 juillet. Retour sur l'histoire de l'ANPE.


Emploi : retour sur l'histoire de l'ANPE, devenue Pôle emploi

À la fin des années 60, le chômage est associé à la paresse. Avec l'ANPE, Jacques Chirac, alors tout jeune secrétaire d'État, veut changer cette image. La France ne compte alors que 200 000 chômeurs. À l'ANPE, le suivi est très personnalisé, jusqu'à l'accueil par des psychologues. On traite alors le chômeur comme un client, qu'il faut placer. À l'accueil, l'uniforme est de rigueur.

Lire la suite : Retour sur l'histoire de l'ANPE, devenue Pôle emploi

L’AGENCE FÊTE SES 50 ANS : PÔLE EMPLOI EST-IL DEVENU UNE MACHINE INFERNALE À BROYER CHÔMEURS ET CONSEILLERS ?

JOYEUX ANNIVERSAIRE – Alors que sont célébrés jeudi 13 avril les 50 ans de l’ANPE (le 13 juillet 1957), LCI a interviewé Cécile Hautefeuille, auteur de la "Machine infernale, racontez-moi Pôle emploi". Un système qu’elle connaît, pour avoir été inscrite au chômage. Mais elle a aussi recueilli des témoignages et raconte les dessous de la machine.

Un mot ? "Opaque." Un autre ? "Absurde." Voilà donc esquissé, en deux mots, Pôle emploi. Ou plutôt la façon dont les usagers considèrent Pôle emploi, machine que Cécile Hautefeuille a elle aussi pratiqué de l’intérieur, inscrite en tant que chômeuse. "Machine" : ce nom n’est pas pris au hasard. C’est même le titre du livre qu’elle vient de sortir, à partir de son expérience, et de celle de chômeurs rencontrés : "La machine infernale. Racontez-moi Pôle emploi", aux éditions du Rocher.

Lire la suite : L’AGENCE FÊTE SES 50 ANS : PÔLE EMPLOI EST-IL DEVENU UNE MACHINE INFERNALE À BROYER CHÔMEURS ET...