Pôle emploi. Frédéric Sévignon, nouveau directeur régional

Frédéric Sévignon prend ses nouvelles fonctions ce lundi à la tête de Pôle emploi Bretagne. Il était auparavant directeur régional adjoint de Pôle emploi Occitanie depuis 2011 et il succède à Philippe Siebert, nommé directeur régional de Pôle emploi Grand Est.

Un passage par la Bretagne en 2003

A 56 ans, Frédéric Sévignon compte un long parcours dans le domaine de l’emploi et des relations sociales. Entré à l’Assedic en 1983, il devient directeur d’agence et coordinateur réseau. A partir de 2003, il s’installe en Bretagne où il devient, successivement, responsable de la fonction Allocataires, puis sous-directeur en charge de la production.

Lire la suite : Pôle emploi. Frédéric Sévignon, nouveau directeur régional

Contrôle des formations : que fait Pôle emploi ?

Alors que le nombre de demandeurs d’emploi en formation explose, Pôle emploi entend renforcer sa politique de « contrôle qualité ». Mais les syndicats critiquent la faiblesse des formations et dénoncent un manque d’effectifs de l’opérateur public.

L’histoire avait fait grand bruit. En juin, deux demandeurs d’emploi, soutenus par la CGT-Chômeurs, ont déposé un recours contre Pôle emploi pour dénoncer les conditions du stage en cuisine qu’ils avaient suivi. L’affaire ne datait pas d’hier : déjà l’hiver précédent, les stagiaires qui suivaient la formation en question s’étaient mis en grève pour dénoncer l’insalubrité des locaux et l’insuffisante qualification des formateurs, rapporte L’Humanité.

Afin d’atteindre les objectifs du plan « 500 000 formations » mis en place sous François Hollande et confirmé par le nouvel exécutif, le nombre des demandeurs d’emploi entrés en formation explose. Mais les associations de chômeurs dénoncent régulièrement des « formations bidons » conventionnées par Pôle emploi, qui seraient destinées à occuper artificiellement les demandeurs d’emploi pour faire baisser les chiffres du chômage.

Lire la suite : Contrôle des formations : que fait Pôle emploi ?

Chômage : comment expliquer l'écart entre les chiffres de Pôle Emploi et ceux de l'INSEE?

Au premier trimestre 2017, l'INSEE enregistrait une baisse de 0,4 point à 2,7 millions de chômeurs, tandis que Pôle Emploi enregistrait une hausse de 1,2% à 3,5 millions de chômeurs... Comment expliquer de tels écarts? La journaliste Linh-Lan Dao fait le point.


6media chomage linhlan

Lire la suite : Chômage : comment expliquer l'écart entre les chiffres de Pôle Emploi et ceux de l'INSEE?

Pôle emploi teste un système d'accueil pour sourds

Un nouveau système d'accueil des personnes sourdes et malentendantes chez Pôle emploi ? C'est ce qu'explique un document transmis aux syndicats de l'opérateur et consulté par l'AFP. Lorsqu'ils se rendent en agence, avec ou sans rendez-vous, les demandeurs d'emploi sourds et malentendants sont accueillis par un conseiller muni d'une tablette tactile. Grâce à une application, le conseiller et le demandeur d'emploi peuvent se connecter à une « plateforme de visioconférence » pour se mettre en relation avec un interprète en LSF (langue des signes française). Depuis juin 2017, l'organisme expérimente ce nouveau système d'accueil.

Boucle à induction et transcription instantanée

Lire la suite : Pôle emploi teste un système d'accueil pour sourds

Chômage : la tambouille des indices



On s'est beaucoup félicité d'une baisse du chômage selon l'Insee, alors qu'une forte hausse vient d'être constatée à Pôle emploi. État des lieux.

Les choses ont commencé à changer pendant la dernière année du quinquennat de François Hollande. Les statistiques mensuelles de Pôle emploi étant désespérément mauvaises, comme les dernières en date concernant le mois de juillet, les attachés de presse officiels et les communicants officieux du gouvernement ont cherché à focaliser l'intérêt du public sur les résultats trimestriels de l'Insee, bien plus positifs pour lui. C'est dans ces conditions qu'on apprenait le 17 août dernier que le taux de chômage selon l'Insee avait reculé de 0,1 % en France pendant le second trimestre pour s'établir à 9,5 % de la population active.

Lire la suite : Chômage : la tambouille des indices

Pôle emploi et la Sécurité sociale peuvent consulter les comptes bancaires

Pôle emploi, la Sécurité sociale et les organismes de retraite peuvent désormais consulter le Ficoba, fichier qui recense tous les titulaires d'un compte bancaire, à partir des numéros de comptes des allocataires.

Le Ficoba (Fichier des comptes bancaires et assimilés) sert à recenser les comptes de toute nature (bancaires, postaux, d'épargne ...). Bien que ce fichier ne contienne aucune information sur les opérations effectuées, il n'est ouvert qu'à certaines autorités, en vue de traquer les fraudeurs aux prestations sociales ou fiscales. Si Pôle emploi, la Sécurité sociale et les organismes de retraite (régimes de base et complémentaires) peuvent consulter ce fichier, l'interrogation de ce fichier se faisait jusqu'alors à partir de certaines informations comme les noms et prénoms, le sexe, la date et le lieu de naissance ou l'adresse de l'allocataire.

Lire la suite : Pôle emploi et la Sécurité sociale peuvent consulter les comptes bancaires