Pôle emploi: une prime proposée aux agents, pas augmentés depuis 2010

La direction de Pôle emploi refuse de revaloriser les salaires en 2013 mais propose de distribuer une prime exceptionnelle pouvant aller jusqu'à environ 450 euros bruts pour les agents de base, dont le salaire n'a pas été augmenté depuis 2010, a-t-on appris jeudi auprès des syndicats, divisés.

La mesure coûterait 30 millions d'euros, selon l'estimation de la direction communiquée aux représentants du personnel lors des négociations annuelles obligatoires pour les salaires des agents de statut privé (91%).

Lire la suite : Pôle emploi: une prime proposée aux agents, pas augmentés depuis 2010

Pôle emploi: le médiateur Jean-Louis Walter se décrit comme un "équilibriste"

PARIS (AFP) - Pris en étau entre des chômeurs en détresse et une institution en "hyperactivité administrative", le flegmatique médiateur de Pôle emploi se décrit comme un "équilibriste". Mais, à 63 ans, l'ex-numéro deux de la CFE-CGC, amateur de bonne chère, aime surtout mettre les pieds dans le plat.

La médiation, Jean-Louis Walter s'y est initié à Mulhouse, au coeur des ateliers Peugeot, dans les années 1970. Ingénieur frais émoulu des Arts et métiers, il planche alors sur la future 104. "En tôlerie, il y avait 17 nationalités différentes, le compromis, c'était tous les jours", raconte-t-il avec un accent alsacien marqué.

Lire la suite : Pôle emploi: le médiateur Jean-Louis Walter se décrit comme un "équilibriste"

Le médiateur de Pôle emploi prié de se taire

M. Walter, taisez-vous ! C’est le sens du communiqué publié par l’Unédic le 26 avril après la publication du rapport du médiateur de Pôle emploi. Après avoir rappelé tout le bien que l’on doit penser d’elle-même et des bienfaits qu’elle répand sur les chômeurs ingrats, l’organisme paritaire gestionnaire de l’assurance chômage conclut :

«…l’Unédic s’étonne de l’avant-propos du rapport et souhaite qu’à l’avenir les constats généraux fassent l’objet d’une argumentation plus étayée. »

(voir le communiqué sur le site de l’Unédic )

Lire la suite : Le médiateur de Pôle emploi prié de se taire

Un patron recrute ses futurs employés sur LeBonCoin

En février dernier, un patron de plusieurs agences "Mondial Pare Brise" en Loire-Atlantique a déposé des offres d'emplois sur Pôle Emploi. Mais, plus d'un mois après, aucun candidat n'a répondu à son annonce.

Carl des Jamonières décide donc de se tourner vers le Bon Coin . En dix jours, le chef d'entreprise reçoit vingt-cinq CV. "J'étais en colère ! Ca m'a vraiment énervé surtout que j'ai eu beaucoup de réponses par le site" explique-t-il.

Lire la suite : Un patron recrute ses futurs employés sur LeBonCoin

Jean Bassères revient devant la commission parlementaire

Dans la poursuite de ces auditions la commission animée par la rapportrice Monique Iborra, dans une démarche peu partagée avec ses collègues de la commission, dont l’absence est remarquable (seule Isabelle Le Calennec, député UMP d’Ille et Vilaine était présente), a reçu à nouveau, après le ministre (voir Retour des auditions de la commission parlementaire), le directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères (voir Pôle emploi : regards croisés sur les auditions de l’ancien et de l’actuel directeur général)

A partir de la vidéo de cette audition on retient que l’essentiel des 2000 postes en CDI attribués en 2012 a été utilisée à la transformation de postes existant en CDD en CDI, ce qui signifie que ce premier programme a été plus une mesure (utile) d’amélioration du statut des personnels qu’un renforcement de la capacité d’accompagnement des demandeurs d’emploi. Nous notons également que 400 des postes de la nouvelle vague des emplois créés en CDI en 2013 seront déployés dans les ZUS, ce qui va poser la question de la localisation des agences et antennes.

Lire la suite : Jean Bassères revient devant la commission parlementaire

Leboncoin.fr peut remplacer Pôle emploi ?


ZOOM - Entreprises et chômeurs se tournent de plus en plus vers ce site de petites annonces.

Le contexte. "À Pôle emploi, ils sont très bons pour recenser les chômeurs, mais pas pour leur trouver du boulot." Les chiffres du chômage sont tombés et ils ne sont pas bons. La France comptait fin mars 3,224 millions de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité), un record. Et pour Carl des Jamonières, patron de plusieurs agences "Mondial Pare Brise" interrogé par Europe1, Pôle emploi est en partie responsable. Car de l'emploi, assure-t-il, il y en a. Mais les chômeurs n'en sont pas toujours informés.

Lire la suite : Leboncoin.fr peut remplacer Pôle emploi ?