La complainte du DG de Pôle Emploi

«Arrêtons de caricaturer injustement Pôle emploi !» s'élève-t-il dans une tribune au Monde publiée vendredi. Selon lui, «les critiques systématiques mettent en danger les agents». Vraiment ?

D'abord, pour vous faire une idée, lire sa tribune.

Ou alors, si vous avez la flemme, ce résumé de Libé.

Un patron qui défend l'honneur de son personnel et lui rend hommage, c'est toujours sympa. Et il a raison : nombre d'entre eux font de leur mieux malgré le contexte actuel.

Pourtant, ils ne sont pas franchement aidés ! Et Jean Bassères, par ses décisions en tant que successeur de Christian Charpy, contribue malgré ses dires (notamment, «mettre fin à la dictature des indicateurs»…) à leur compliquer la tâche :

Lire la suite : La complainte du DG de Pôle Emploi

Arrêtons de caricaturer injustement Pôle emploi !

Jean Bassères (directeur général de Pôle emploi)

La France traverse une crise économique et sociale d'une intensité rarement égalée qui frappe très durement nos concitoyens. Les agents de Pôle emploi sont, avec d'autres, aux côtés de ceux qui en subissent les effets en accueillant, en indemnisant et en accompagnant les demandeurs d'emploi. Jamais cette mission n'a été aussi essentielle. Etre présent pour ceux qui en ont le plus besoin, c'est tout le sens de l'engagement des agents de Pôle emploi qui assurent cette mission de service public avec professionnalisme et détermination.

Lire la suite : Arrêtons de caricaturer injustement Pôle emploi !

Montpellier : un suicide à Pôle emploi éveille les soupçons

Hier, la toile s’est enflammée au sujet du suicide d’un directeur de Pôle emploi, sur la base d'une information révélée par le site “La minisphère du chômage et des idées reçues”.

Âgé de 53 ans, ce cadre dirigeant, qui a mis fin à ses jours le 5 mars dernier, n’a pas laissé de courrier laissant penser que son acte avait un lien avec ses conditions de travail. Mais rien n’assurant du contraire, les supputations sont allées bon train. In fine, le procureur de la République de Montpellier, saisi par cette fin brutale, comme il l’est systématiquement, n’a pas estimé qu’un lien existait. Pour autant, des salariés demandent qu’une enquête interne soit diligentée car "ce cadre de Pôle emploi aurait été écarté de ses hautes fonctions".

Lire la suite : Montpellier : un suicide à Pôle emploi éveille les soupçons

Pôle Emploi : un conseiller pour 500 chômeurs

Deux jeudis par mois, Mediapart et Les Pieds sur terre, l'émission de reportage diffusée tous les jours de la semaine sur France Culture, de 13 h 30 à 14 heures, mettent en commun leurs histoires et leurs idées, et proposent, sur un même sujet d’actualité, une analyse écrite et un reportage sonore, du fond et du son.

Ce jeudi, reportage à l'agence Pôle emploi de la rue de Toul, à Saint-Denis, dans le 93.



Reportage : Rémi Douat; Réalisation : Marie-Laure Ciboulet; Présentation : Sonia Kronlund




« On s’occupe du chômage mais pas des chômeurs »

Yves Clot est professeur titulaire de la chaire de psychologie du travail du CNAM (conservatoire national des arts et métiers). En regard du documentaire sonore des Pieds sur terre “Pôle Emploi : un conseiller pour 500 chômeurs” et des récentes immolations de chômeurs, il explique que « les procédures déconnectées du réel proposées par Pôle Emploi », alors que le chômage augmente, conduisent à « une situation catastrophique ». Pour y remédier, il faut selon lui « bâtir du collectif » et mutualiser les savoir-faire.

Lire la suite : « On s’occupe du chômage mais pas des chômeurs »

Pôle emploi mon amour !

Des "conseillers" témoignent....

Production de la SCOP "Le Pavé" - coopérative d'éducation populaire (c'est ICI), organisme de formation agréé (oui, sans rire!) qui n'a qu'un seul but : Instruire pour révolter.


" ...Quatre conseillers de pôle emploi, et deux « demandeurs d’emploi » dans le cadre syndical du SNU Pôle emploi, décomposent la machine infernale de la fusion ANPE/ASSEDIC. Ou comment dans l’histoire du combat entre l’éléphant et le caïman, ce n’est pas l’éléphant qui gagne...

Lire la suite : Pôle emploi mon amour !