Arthur Finzi fait chevalier de l'ordre du Mérite

C'est à l'occasion du départ à la retraite d'Arthur Finzi que Maryse Dagnicourt-Nissan, déléguée régionale de Pôle emploi est venue remettre au maire de la commune, les insignes de Chevalier de l'ordre national du Mérite. Cette décoration est venue récompenser 40 années passées au service de l'emploi, dont 25 comme directeur puis chargé de mission partenariat, développement économique.

Après avoir débuté sa carrière à Bordeaux, Arthur Finzi a été nommé sous-directeur de l'agence de Périgueux. À ce titre, il a été chargé de la reconversion des 900 salariés de l'entreprise Marbot-Bata dans un contexte économique difficile. Nommé à Pau en 1989 comme directeur de l'agence de Pau université, il crée des liens étroits avec le secteur du bâtiment et de la métallurgie, assurant ainsi un partenariat efficace avec Turbomeca et le groupe Safran.

Lire la suite : Arthur Finzi fait chevalier de l'ordre du Mérite

Pôle emploi invite les recruteurs sur Internet

Pole-emploi.fr est un site Internet dont l’objectif est d’inciter les chefs d’entreprise à déposer leurs offres en ligne.

Pôle emploi organisait, il y a quelques jours, une réunion, en mairie d'Issoudun, où il invitait les chefs d'entreprise afin de leur présenter le site Internet Pôle-emploi.fr. Un site qui a pour vocation d'inciter les recruteurs à déposer leurs offres d'emploi en ligne et à rechercher tranquillement le candidat répondant le mieux à leurs demandes.

Une réunion qui s'inscrit dans une démarche rencontre, de Sonia Ballaire, conseillère Pôle emploi Issoudun, et du directeur, Vincent Monier, et qui est déclinée dans plusieurs villes du secteur. Certes, les chefs d'entreprise n'étaient pas très nombreux pour cette présentation. Encore faut-il donner du temps aux idées nouvelles pour se mettre en place.

Lire la suite : Pôle emploi invite les recruteurs sur Internet

Pôle emploi: Une employée condamnée à 15 mois avec sursis pour fraude

JUSTICE - Elle est au centre d'une escroquerie estimée à 100.000 euros...

Une employée de Pôle Emploi soupçonnée d'être au centre d'une escroquerie estimée à 100.000 euros, a été condamnée à 15 mois de prison avec sursis vendredi, par le tribunal correctionnel de Créteil. Poursuivie pour des faits d'escroquerie, recel et complicité d'escroquerie, cette conseillère était soupçonnée par la justice d'avoir frauduleusement versé des indemnités à quatorze vrais-faux allocataires pour un montant estimé à environ 100.000 euros au préjudice de Pôle Emploi.

Une somme à rembourser

Lire la suite : Pôle emploi: Une employée condamnée à 15 mois avec sursis pour fraude

Pole-Emploi.fr. Progression « inquiétante » de l’audience du site de Pôle Emploi ?

EMPLOI – Alors que depuis de nombreux mois maintenant les chiffres concernant le taux de chômage en France ne sont pas bons, cela semble aussi se confirmer sur Internet. Comme vous le savez, Pôle Emploi propose aussi son site Internet, accessible sur Pole-Emploi.fr. Ce site permet non seulement pour les chômeurs de réaliser leur actualisation mensuelle en ligne mais également de découvrir les offres d’emplois envoyées par les entreprises, et gérées par Pôle Emploi.

Depuis quelques mois, on peut ainsi constater d’après certains indicateurs une hausse de la fréquentation du site Internet de Pôle Emploi. Qu’est-ce que cela veut dire ? Est-ce que les personnes en recherche d’emplois préfèrent maintenant se rendre sur Pole-Emploi.fr plutôt que dans les agences dédiées ?

Lire la suite : Pole-Emploi.fr. Progression « inquiétante » de l’audience du site de Pôle Emploi ?

Hollande en veut toujours à SFR après son bug sur le chômage

Une erreur de SFR avait faussé les chiffres du chômage et amené Pôle Emploi à annoncer une baisse surprise de 50.000 chômeurs en août. Elle a altéré un élément clé du plan de François Hollande : la confiance.

Cela ne passe toujours pas. Plus de deux mois après le bug SFR qui avait faussé les chiffres du chômage et amené Pôle Emploi à annoncer une baisse surprise de 50.000 chômeurs en août, l'Élysée en veut toujours à l'opérateur téléphonique. «Cela a fait beaucoup de mal. C'était extrêmement mal venu, lâche un proche de François Hollande au détour d'une conversation. Cette erreur ne passe pas. On ne peut pas la digérer car cela a contribué à insuffler dans un certain nombre d'esprits l'idée qu'il avait pu y avoir manipulation.» Le président de la République a fait de la baisse du chômage l'alpha et l'oméga de son quinquennat. C'est sur ce critère, et quasiment le seul, qu'il demande à être jugé par les Français à l'issue de son mandat.

Lire la suite : Hollande en veut toujours à SFR après son bug sur le chômage

Jean Bassères, capitaine Tempête de Pôle emploi

Portrait : Jean Bassères, capitaine Tempête de Pôle emploi.

Avec lui, pas de chichis ni de salamalecs.
"Vous voulez faire un portrait de moi ? je vous le dis tout net, ça n'a aucun intérêt."
On savait Jean Bassères franc et direct. "Cash", même, pour reprendre l'expression mille fois entendue auprès de ses interlocuteurs - hauts fonctionnaires, cadres dirigeants, administrateurs, syndicalistes...


 Lire l'article complet | Format PDF | 637 Ko (652 290 octets)

Liaisons Sociales N° 147