Les chiffres du chômage pour les nuls

Le vrai nombre de chômeurs est proche de 6 millions de personnes en France.
Par Nicolas Nilsen.

Tous les mois, le gouvernement publie les chiffres des demandeurs d’emploi en distinguant plusieurs catégories statistiques : vous savez, les fameuses catégories A, B, C, D, et E… Oui, il découpe soigneusement le saucisson du chômage en petites rondelles et ne vous parle que de la catégorie A. Forcément, le gouvernement veut vous rassurer sinon vous prendriez peur en voyant la taille du saucisson entier ! Voici les véritables chiffres :

Lire la suite : Les chiffres du chômage pour les nuls

Insuffisamment suivis par Pôle emploi, cinq chômeurs réclament jusqu'à 300.000 euros en justice

JUSTICE - Cinq chômeurs attaquent Pôle emploi pour absence d'accompagnement...

Cinq chômeurs s'estimant insuffisamment suivis par Pôle emploi déposeront vendredi une requête devant le tribunal administratif de Paris pour obtenir des indemnisations allant de 50.000 à 300.000 euros, a-t-on appris auprès d'un de leurs avocats. Début juillet, ces demandeurs d'emploi, soutenus par la CGT-chômeurs, avaient déposé un recours préalable auprès de Pôle emploi, "qui l'a refusé", a indiqué à l'AFP Me Emilie Videcoq.

Une démarche «totalement inédite»

Lire la suite : Insuffisamment suivis par Pôle emploi, cinq chômeurs réclament jusqu'à 300.000 euros en justice

Pôle emploi : les dessous d’un incroyable bug

Vingt-sept mois qu’on l’attendait, un an que François Hollande le promettait… En août, la courbe du chômage s’est enfin inversée. Mais le pataquès statistique autour des chiffres publiés a ruiné la communication du gouvernement.

« C’est quand même un incroyable manque de chance… » A l’Elysée, ce ­conseiller en finirait par croire le pouvoir maudit. Enfin, après vingt-sept mois de hausse du chômage et un an de promesses martelées d’« inverser la courbe » en 2013, l’exécutif touchait au but. Ce 25 septembre, date de publication des chiffres d’août, la promesse allait devenir réalité. Divin hasard du calendrier, l’annonce tombait le jour de la présentation du budget : une occasion en or, au moment où l’espace médiatique est saturé de « ras-le-bol fiscal », de faire entendre une musique plus douce, en affichant un succès sur l’emploi, attente prioritaire des Français.

Lire la suite : Pôle emploi : les dessous d’un incroyable bug

Quand Leclerc fait travailler des chômeurs aux frais de Pôle emploi

"Dans le cadre de l'ouverture de notre entrepôt Drive, nous recherchons 15 préparateurs/préparatrices de commandes en CDI. Formation en interne de 15 jours en amont de la prise de poste." Sur le papier, l'annonce du Leclerc d'Auxerre, publiée fin juillet, était alléchante, surtout à une époque où les CDI se font rares. Mais derrière cette annonce se cachait une réalité bien moins reluisante, selon un des embauchés, qui a témoigné début octobre sur Rue89. Il venait de démissionner après seulement sept jours de travail pour l'enseigne.

Lire la suite : Quand Leclerc fait travailler des chômeurs aux frais de Pôle emploi

Pôle emploi: la "souffrance" des cadres émerge, cinq ans après la fusion

Trois suicides en quelques mois, des syndicats qui tirent le signal d'alarme, un audit externe lancé: cinq ans après la douloureuse fusion ANPE-Assedic, le directeur général de Pôle emploi nie tout "malaise social généralisé" mais certains cadres confient être "à bout".

Depuis le suicide, le 9 septembre, de l'ancien directeur territorial du Rhône - le troisième d'un cadre en sept mois -, mort sous le TGV qui devait l'amener à Paris où il avait été muté, la "souffrance" de l'encadrement, pointée du doigt par les syndicats, émerge.

Une première: la direction de Pôle emploi a saisi des experts indépendants de l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact). Ils rencontreront les syndicats "dans les prochains jours" afin d'engager un diagnostic sur les conditions de travail de l'encadrement (6.500 personnes, sur 52.000 salariés), a assuré cette semaine Jean Bassères, le directeur général.

Lire la suite : Pôle emploi: la "souffrance" des cadres émerge, cinq ans après la fusion

Chômage : le président de Pôle emploi réagit au bug

Interrogé mardi sur RMC, le patron de Pôle emploi est revenu sur le bug informatique rencontré par SFR lors de l’annonce des derniers chiffres du chômage en France.

« Nous sommes naturellement responsables, mais il y a aussi la responsabilité de SFR, reconnaît Jean Bassères au micro de Jean-Jacques Bourdin. Nous avons une responsabilité partagée avec SFR. Nous n’avons pas eu une vision en temps réel du phénomène, nous nous en sommes aperçus vendredi. »

Lire la suite : Chômage : le président de Pôle emploi réagit au bug