Intermittents : 8 nouvelles agences Pôle emploi occupées

Après celle de la rue Briançon dans le XVe arrondissement de Paris, huit agences de Pôle emploi sont occupées - pacifiquement - à Lyon, Dijon, Brest, Nancy, Limoges, Tulle, Besançon et Saint-Etienne.

Les associations de chômeurs et les intermittents veulent rencontrer le ministre du Travail, François Rebsamen, après le durcissement de leur régime, dans le cadre de l'accord sur l'assurance-chômage signé fin mars. "M. Rebsamen a été contacté à plusieurs reprises, mais fait la sourde oreille", affirme Adil Abouhanine, délégué syndical du SNU-FSU Ile-de-France.

Lire la suite : Intermittents : 8 nouvelles agences Pôle emploi occupées

Intermittents: une agence Pôle emploi occupée

Une coordination d'intermittents et d'associations de chômeurs occupent pacifiquement depuis 9h00 ce lundi matin les locaux d'une agence Pôle Emploi située rue Briancon, dans le XVe arrondissement de Paris. L'objectif : dénoncer l'agrément de la nouvelle convention Unedic, explique au Figaro Adil Abouhanine, délégué syndical SNU-FSU Île-de-France, qui prévoit une occupation des lieux jusqu'à 17h00 minimum.

Nous denonçons le nouvel accord d'assurance chômage et demandons à être reçu par le nouveau ministre du travail, François Rebsamen, annonce dans le même temps un communiqué de Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP).

Lire la suite : Intermittents: une agence Pôle emploi occupée

François Rebsamen doit prendre de la distance par rapport à la politique des enveloppes : illustration à propos des CUI CIE

François Rebsamen devient ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social avec une certaine distance par rapport à un domaine qu’il n’avait pas eu l’occasion d’aborder en entrant dans le fonctionnement complexe des dispositifs dont il est devenu le premier responsable

Cela lui donne l’opportunité d’une approche moins institutionnelle que celle à la quelle il sera contraint dans quelque temps, ce qui lui permettra de laisser rendre publics les propos assez directs que publie Le Monde.fr lors de son premier entretien avec Jean Bassères, directeur général de Pôle emploi « Monsieur le directeur, c’est assez simple. Tout le monde sait que si on ne veut pas trouver d’employé quand on est employeur, il faut passer par Pôle emploi. D’ailleurs, dans toutes les provinces de France, tout le monde appelle ça ‘Paul emploi’ »

Lire la suite : François Rebsamen doit prendre de la distance par rapport à la politique des enveloppes :...

Le directeur de Pôle emploi aimerait être reconduit à son poste

En privé, Jean Bassères, le directeur de Pôle emploi, ne s'en cache pas. Il aimerait rempiler pour un second mandat. Alors que sa mission arrive officiellement à son terme en décembre après trois ans à la tête de l'organisme, M. Bassères estime qu'il lui faut encore un peu de temps. « Trois ans ce n'est pas suffisant pour mener notre plan à terme », plaide-t-il notamment devant ses proches. Au ministère du travail et de l'emploi, on estime qu'il est encore trop tôt pour valider ou non cette reconduction.

Le nouveau ministre, François Rebsamen, aurait récemment eu une explication franche avec M. Bassères. « Monsieur le directeur, c'est assez simple. Tout le monde sait que si on ne veut pas trouver d'employé quand on est employeur, il faut passer par Pôle emploi. D'ailleurs, dans toutes les provinces de France, tout le monde appelle ça 'Paul emploi' », a-t-il dit à M. Bassères lors de leur premier entretien officiel.

Le chevreuil du CGR était aussi de passage à Pôle Emploi

Selon des témoins, il semble que le chevreuil qui s’est invité dimanche au CGR, ait décidé au cours de sa visite à Angoulême, de faire un petit tour du côté de Pôle Emploi.

Cherchait-il une annonce pour interpréter la future version de Bambi ? ça l’histoire ne nous le dit pas. Cependant, d’après nos informations, les pompiers auraient finalement attrapé l’animal et l’auraient relâché. L' impétueux aurait néanmoins perdu une dent dans la bataille.

Vent de folie hier en toute fin de matinée du côté de La Bussatte et du Champ-de-Mars: un chevreuil s’y trouvait en balade. Une balade mouvementée tant le cervidé a été effarouché par les quelques promeneurs et voitures qu’il a pu croiser.

Lire la suite : Le chevreuil du CGR était aussi de passage à Pôle Emploi

Quand les Roumains affluent à Pôle emploi

Avec son chômage record, qui frappe 9,8 % de la population active, la France n'a rien d'un eldorado. Et pourtant. Depuis le 1er janvier, les employés de Pôle emploi constatent, dans certaines agences, un afflux de travailleurs roumains qui viennent s'inscrire comme demandeurs d'emploi. «Certains jours de janvier, un à deux bureaux d'inscriptions, sur les cinq de notre site, accueillaient des Roumains. Depuis, le rythme a diminué, mais il reste important», témoigne un conseiller d'une ville normande. «Notre représentant en Normandie a noté ces arrivées», confirme un syndicaliste...

>> Cet article est réservé aux abonnés du Figaro.fr