Les Pôles emploi d’Aurillac et de Mauriac ont fusionné, tout en conservant leurs identités

Afin de mieux répondre aux attentes des demandeurs d’emploi, les sites d’Aurillac et de Mauriac ont mutualisé leur fonctionn ement et leurs offres de service.

On se souvient du départ de la directrice de l'antenne mauriacoise, il y a tout juste un an. Rolande Rabion, qui quittait la métropole pour Saint-Pierre et Miquelon avait, avant son départ, fait remonter un certain nombre de difficultés à sa direction, qui freinaient la mission de Pôle emploi.

« Elle était à temps partiel en poste à Mauriac, se souvient Sébastien Faure-Rouquié, directeur territorial délégué. Cela n'était pas sans poser problème puisqu'en son absence, personne ne pouvait prendre des décisions dans des situations d'urgence ».

Lire la suite : Les Pôles emploi d’Aurillac et de Mauriac ont fusionné, tout en conservant leurs identités

Bug à SFR : un limogeage à Pôle emploi ?

Selon le site Atlantico (article çi dessous), la directrice des statistiques est limogée par le directeur de Pôle emploi. "Un tissu de mensonges", répond l'intéressée.

Le bug SFR aurait fait une énième victime, croit savoir Atlantico lundi 2 décembre. Celle-ci n'était pas demandeuse d'emploi, ne figurait pas sur la liste des chômeurs ne s'étant pas actualisé début août, et n'était donc pas censée recevoir dix jours plus tard le SMS de relance de l'opérateur téléphonique sous-traitant de Pôle emploi. Cette victime serait Hélène Paris. Selon le site, la responsable des statistiques de Pôle emploi aurait été "limogée" début octobre, une décision de la direction de Pôle emploi qui serait directement liée à l'erreur informatique ayant provoqué une différence de 50.000 dans le nombre de demandeurs d'emploi en août.

"Un tissu de mensonges"

Lire la suite : Bug à SFR : un limogeage à Pôle emploi ?

Bug SFR sur les demandeurs d'emploi : le patron de Pôle emploi reconnaît implicitement sa responsabilité en virant sa directrice des Statistiques

Jean Bassères, le directeur général de Pôle emploi, aurait fait porter la responsabilité des dysfonctionnements du site à Hélène Paris, sa directrice des statistiques.

Le fameux "bug à SFR", comme l'appelle pudiquement la Presse, continue de faire de grosses vagues à... Pôle Emploi. Dernière victime en date, selon nos informations, Hélène Paris, la responsables des Statistiques, des Études et de l’Évaluation, un des services les plus sensibles et les plus puissants de Pôle Emploi (PE), vient de se faire éjecter par Jean Bassères, le directeur général de PE.

Comme Atlantico le révèle aujourd'hui, le limogeage a eu lieu dans la première quinzaine d'octobre et à l'intérieur de Pôle Emploi, et personne  n'a moufté tant le coup porté à la patronne des "stats" a été considéré comme violent et susceptible d'être suivis par d'autres.

Lire la suite : Bug SFR sur les demandeurs d'emploi : le patron de Pôle emploi reconnaît implicitement sa...

Une énorme machine inhumaine

Pierre-Edouard Magnan Responsable du Mouvement des chômeurs (MNCP)

Votre première expérience avec Pôle Emploi ?

À la sortie de mes études, en 2007. C’était encore l’ANPE, et je me suis retrouvé face à quelqu’un qui était incapable de répondre à ma demande. J’ai compris ensuite pourquoi : j’ai un Bac + 5 en histoire, donc je ne sais rien faire, je n’ai pas de métier… Pôle Emploi est l’héritier de son histoire, du « Bureau des métiers » comme il s’appelait dans les années soixante : quand vous avez un métier, ils arrivent à s’en sortir, mais quand vous avez des compétences et pas de métier, ils sont perdus.

Lire la suite : Une énorme machine inhumaine

Cadre placardisée: Pôle emploi condamné

albi - «J’ai toujours eu confiance dans le conseil des prud’hommes, émanation des salariés et des entreprises, dont le rôle est extrêmement important. Dans le même temps, je n’étais pas sûre du tout. Il n’était pas simple de condamner Pôle emploi.» Pour la plaignante, c’est à sa connaissance «une première, en tout cas en Midi-Pyrénées». Patricia Apicella, 48 ans, se dit «soulagée» en apprenant que le conseil des prud’hommes d’Albi a condamné Pôle emploi à lui verser 10 000 € de dommages et intérêts, ainsi qu’aux dépens, pour «rupture des obligations conventuelles» à son égard.

Ex-directrice de l’ANPE à Millau habitant Saint-Sernin-sur-Rance, après la fusion Assedic/ANPE, Patricia Apicella a été nommée chargée de mission à la direction territoriale de Pôle emploi à Albi en 2008.

Lire la suite : Cadre placardisée: Pôle emploi condamné

Pôle emploi permet-il de trouver... un emploi ?


FACT-CHECKING - Pôle emploi publie près de 3 millions d’offres chaque année. C’est autant que le nombre de chômeurs. Mais...

Le gouvernement n’en démord pas : la courbe du chômage va s’inverser avant la fin de l’année. Alors que le ministère du Travail s’apprête à publier les chiffres de novembre, Europe1.fr s’est penché en détail sur les offres proposées par Pôle emploi. Objectif : vérifier si l’institution permet aux chômeurs de retrouver le chemin du travail. La conclusion est en demi-teinte. Une offre sur deux réussit à trouver preneur, mais certains secteurs éprouvent d’importantes difficultés pour recruter, quand d’autres ne peuvent absorber les chômeurs sans cesse plus nombreux.

Lire la suite : Pôle emploi permet-il de trouver... un emploi ?