L’intelligence artificielle au sein de Pôle emploi

Lors du premier appel à projets du « Fonds pour la transformation de l’action publique » et pour mener à bien la transformation de l’État engagée dans le programme « Action Publique 2022 », le Gouvernement a mis en place un fonds dédié de 700 millions d’euros sur cinq ans, dont 200 millions d’euros dès 2018, destiné à mieux armer les administrations publiques pour mener à bien leurs projets de transformation.

Parmi les lauréats, celui de Pôle emploi « installer l’intelligence artificielle au sein de Pôle emploi comme levier d’accélération au retour à l’emploi durable » a reçu un enveloppe de 20 millions d’euros. Le projet « Intelligence emploi » a vocation à installer durablement l’intelligence artificielle au sein de Pôle emploi comme levier de l’accélération de l’accès et du retour à l’emploi durable. Les processus internes et l’offre de service de l’opérateur seront ainsi considérablement optimisés, au bénéfice d’un accompagnement plus personnalisé des demandeurs d’emploi et des entreprises.

Lire la suite : L’intelligence artificielle au sein de Pôle emploi

Assurance-chômage: ce que l'on sait de la négociation exigée par Macron à la rentrée

La réforme de l'assurance-chômage est à l'agenda de la réunion entre le président de la République et les partenaires sociaux ce mardi matin à l'Élysée.

Lors de leur rencontre à l'Élysée ce mardi matin, le président Emmanuel Macron et les leaders des organisations syndicales et patronales ont de fortes chances de s'attarder sur l'assurance-chômage. Et pour cause! Annoncé par le président lui-même lors du Congrès de Versailles le 9 juillet, le gouvernement a décidé de changer radicalement de stratégie pour lutter contre la précarité de l'emploi. Dans un amendement au projet de loi «avenir professionnel» en cours d'examen au Parlement, il a demandé aux partenaires sociaux de renégocier l'ensemble des règles de l'assurance-chômage à la rentrée, en vue d'une réforme au printemps 2019. Cette négociation visera «notamment à faire évoluer les règles actuelles pour mieux lutter contre la précarité de l'emploi, inciter les demandeurs d'emploi au retour à l'emploi, et revoir l'articulation entre assurance et solidarité», a fait savoir Muriel Pénicaud, la ministre du travail, lors de l'examen du projet de loi au Sénat, la semaine dernière. Autant dire que les discussions s'annoncent animées.

Lire la suite : Assurance-chômage: ce que l'on sait de la négociation exigée par Macron à la rentrée

Ils contrôlent que vous cherchez bien du travail

Ils sont un peu plus de 200 en France, 14 dans les Pays-de-la-Loire. Ces agents de Pôle emploi surveillent, conseillent et radient… Parfois.

Bienvenue au service de contrôle de la recherche d’emploi. Dans ces bureaux de la banlieue nantaise, les agents de Pôle emploi ne surveillent pas l’assiduité des chômeurs à leur rendez-vous, ni leurs déclarations mensuelles..mais s’assurent qu’ils cherchent bien du travail.

« Bonjour M. Je suis Chantal.. J’ai besoin de savoir comment vous faites pour rechercher un poste ? Pouvez-vous m’envoyer des justificatifs ? Les agences d’intérim spécialisées vous y êtes allé ? Votre dernier contrat remonte à mai 2015… Peut-être que vous avez besoin qu’on refasse un point ? » . À l’autre bout du fil, un artisan du bâtiment dit souffrir des problèmes de santé. L’échange se poursuit cordialement. L’homme semble disposé à être accompagné plus étroitement, et peut-être à rejoindre un chantier d’insertion. Il sera convoqué par une nouvelle conseillère. S’il s’y rend, pas de sanction.

Lire la suite : Ils contrôlent que vous cherchez bien du travail

Chômage longue durée : le Sénat freine le gouvernement

Le gouvernement souhaitait confier aux partenaires sociaux les négociations d'une nouvelle convention d'assurance chômage avant l'échéance de l'actuelle.

Le Sénat a rejeté dans la nuit de jeudi à vendredi la proposition du gouvernement de confier aux partenaires sociaux le soin de négocier une nouvelle convention d'assurance chômage prenant en compte le chômage de longue durée. Seuls les 21 membres du groupe LREM ont soutenu l'amendement en ce sens déposé par le gouvernement dans le cadre de l'examen en première lecture du projet de loi réformant l'apprentissage et la formation professionnelle. En revanche, les autres sénateurs s'y sont opposés, soit 303 voix contre.

Il s'agit de négocier une nouvelle convention d'assurance chômage « sans attendre l'échéance de l'actuelle convention en septembre 2020 », a précisé la ministre du Travail Muriel Pénicaud. « Nous voulons une réforme rapide de l'assurance chômage, notamment concernant la lutte contre la précarité et la permittence et la prise en compte du chômage de longue durée dans l'indemnisation », a-t-elle ajouté. « Cet amendement tire enfin les conséquences des récents changements à la tête des organisations syndicales et patronales. »

Lire la suite : Chômage longue durée : le Sénat freine le gouvernement

L’Effet Bahamas ou l’Assurance chômage devenue une machine à cash pour les marchés

Alors que le projet de loi « choisir son avenir professionnel » est en examen au Sénat, la réalisatrice Louise Ferrand propose « L’Effet Bahamas » un projet de film documentaire (en court de financement) sur l’Assurance chômage qui explore les zones d'ombres de la caisse mutualisée.

Un jour, je suis tombée dans un trou, le trou de la protection sociale. Je venais de donner naissance à un enfant et à un film (sur la mort et la disparition des migrants) et les réglementations de la Sécurité sociale comme celle de Pôle emploi, désarticulées entre elles, ne voulaient considérer mes périodes de travail cotisées et m'ouvrir des droits.

Stupeur.

Se retrouver face à une machine qui vous dit : « ton travail ne vaut rien, tu n’as pas tes heures ».
Se retrouver sans aucun droit, du jour au lendemain, plus aucun revenu.

Lire la suite : L’Effet Bahamas ou l’Assurance chômage devenue une machine à cash pour les marchés

Syndicats et patronat invités à renégocier sur l'assurance-chômage

Le chef de l'Etat demande aux partenaires sociaux de revoir les règles de l'Unédic, en se conformant à un document de cadrage qui sera fixé par le gouvernement.

« Je demande aux partenaires sociaux de réviser les règles d'assurance-chômage. » D'une phrase anodine pour les non initiées lâchée lundi devant le Congrès , Emmanuel Macron a remisé au placard une partie importante du projet de loi « Avenir professionnel » dont l'examen n'est même pas achevé au Parlement : celle sur la gouvernance de l'Unédic et les règles d'indemnisation des chômeurs. Deux sujets clivants entre les partenaires sociaux et le gouvernement d'une part, entre les partenaires sociaux d'autre part.

Pour Emmanuel Macron, les règles de l'Unédic « ont pu involontairement encourager le développement de la précarité ». Un tiers des CDD ne durent qu'une journée , a récemment relevé une étude du ministère du Travail. En cette période de reprise, il faut que leur révision « incite » à la création d'emplois de qualité. Le projet de loi va être modifié en ce sens, pour une mise en vigueur des règles modifiées au printemps 2019, a indiqué le chef de l'Etat.

Lire la suite : Syndicats et patronat invités à renégocier sur l'assurance-chômage