Pôle emploi veut accompagner 30.000 chômeurs en "100% web" d'ici à fin mars (Bassères)

Pôle emploi compte intégrer 30.000 demandeurs d'emploi à son accompagnement 100% web d'ici à la généralisation du dispositif, à la fin mars 2015, a annoncé mercredi Jean Bassères, directeur général de l'opérateur public.

"Notre objectif, d'ici mars-avril 2015, c'est 30.000 demandeurs d'emploi" en accompagnement 100% web, a-t-il déclaré devant le ministre du Travail François Rebsamen, venu visiter une agence de Pôle emploi dédiée au "100% web" dans le XIXe arrondissement de Paris.

Quelque 8.935 demandeurs d'emploi bénéficient déjà de ce suivi à distance, expérimenté depuis mi-février dans sept régions. Il sera étendu à l'ensemble du territoire d'ici au 31 mars 2015, sur la base du volontariat.

Les entretiens obligatoires et les contacts avec Pôle emploi se font par téléphone, visio-conférence, courriel ou conversation par ordinateur. Le demandeur d'emploi conserve toutefois la possibilité de solliciter un entretien physique.

Depuis début 2013, Pôle emploi a réorganisé le suivi des demandeurs, avec trois niveaux de prise en charge: "renforcé" pour les plus en difficulté, "guidé" pour la catégorie intermédiaire et "suivi" pour les plus indépendants. Le "100% web" est destiné aux demandeurs d'emploi "guidés".

Selon Jean Bassères, les demandeurs d'emploi "plébiscitent" le dispositif: "le taux de satisfaction en termes de disponibilité des conseillers est de plus de 90%".
En marge de son déplacement, François Rebsamen s'est "réjoui" dans un communiqué de l'extension de ce dispositif qui "renforce l'accès à l'accompagnement" des demandeurs d'emploi concernés.

L'accompagnement "100% web" fait partie des mesures de simplification annoncées le 5 novembre par le gouvernement.

Fin octobre, le chômage a atteint le nouveau record de 3,46 millions de demandeurs d'emploi sans activité en métropole.




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir