Pôle Emploi 100% numérique : RDV par webcam, des mails... et des problèmes

Le virage 100% numérique de Pôle Emploi c'est pour 2015, de manière graduelle. Le gouvernement veut ainsi simplifier la vie des chômeurs mais surtout des conseillers des agences, qui sont en sous-effectif. Mais cette simplification ne se fera pas sans des problèmes, notamment liés à la notion de dématérialisation et d'accès à Internet.

Les RDV avec Pôle Emploi se feront à la maison, en peignoir, devant l'ordinateur

Le grand changement de ce Pôle Emploi 100% Numérique est sans doute le RDV par Webcam interposée. Le conseiller et le demandeur d'emploi vont donc s'atteler à une vidéoconférence : le premier sera derrière son bureau, le second dans son salon.

Les demandeurs d'emploi n'auront donc plus à se déplacer en personne, rencontrer leur conseiller, lier une relation de confiance mutuelle. Ils parleront à leur écran, leur micro... le contact humain laissera la place à une médiation électronique.

Une idée qui semble charmer les demandeurs d'emploi puisque lors de la phase de test, en cours dans 11 agences en France et sur 9 000 chômeurs, les demandes pour un retour à un suivi « vieux jeu » ont été assez peu nombreuse. Un résultat qui a conforté Pôle Emploi qui veut maintenant étendre le dispositif à toute la France en 2015.

Les radiations temporaires de demandeurs d'emploi vont exploser

Le souci, avec Internet, c'est que ce n'est pas fiable : une panne de réseau est vite arrivée tout comme un souci d'ordinateur. Et Pôle Emploi n'a pas prévu la possibilité d'utiliser son service sur un smartphone ou une tablette... pourtant de plus en plus utilisés en France.

Or, si rater un RDV en agence pouvait être pris comme de la mauvaise foi, rater un RDV par webcam peut être lié à un problème technique... mais le résultat sera le même : rater un RDV par webcam, ne pas répondre à un mail (qui remplacera le courrier), entraînera une radiation temporaire du demandeur d'emploi qui devra s'expliquer.

Les radiations temporaires pourraient donc exploser à cause d'une panne chez un opérateur (ce qui n'est pas sans rappeler la panne SFR), d'un virus, d'un bug de mise à jour de Windows...

Le suivi des chômeurs dégradé ?

Outre ces problèmes techniques, les critiques commencent déjà à fuser au sujet de ce nouveau Pôle Emploi 100% Numérique qui sera mis en place d'ici fin mars 2015 dans toute la France. Si seuls les chômeurs considérés comme ayant une autonomie de recherche d'emploi suffisante y seront éligibles (et donc pas ceux ayant un suivi « renforcé ») le risque est que le suivi se dégrade.

Selon Jean-Charles Steyger, du SNU Pôle Emploi, « le suivi 100 % Web est avant tout un moyen de gérer le manque de moyens humains à Pôle emploi ». La CFDT, de son côté, met en avant un risque de confier « aux conseillers Web des portefeuilles trop gros. Il faudra y être très vigilant ».

Un risque réel puisque Pôle Emploi espère qu'un conseiller pourra gérer une centaine de demandeur d'emploi grâce à la dématérialisation.

économie | Paolo Garoscio






Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir