«Pas de bug à Pôle emploi»


Le réseau informatique de Pôle emploi a-t-il «buggé» lundi à l'occasion de la mise en œuvre de la nouvelle convention d'assurance chômage ? Prédite fin septembre dans les médias, cette panne n'a pas eu lieu, assure le directeur régional de Pôle emploi en Midi-Pyrénées, Serge Lemaitre, contacté hier soir. «L'ensemble des fonctionnalités ont été livrées et fonctionnent», affirme-t-il. En revanche, le directeur admet que le système informatique a tourné au ralenti lundi et mardi en raison des mises à jour des diverses applications programmées environ trois fois par an et qui sont survenues lundi également. «Ce n'est pas lié au nouveau système mais plutôt au réseau», insiste Serge Lemaitre qui veut désamorcer toute polémique. Car côté syndicat, le SNU-FSU évoque, lui, un «bug sur le réseau». «Il fallait s'y attendre», réagit Frédéric Morlot, secrétaire régional de la seconde force syndicale de Midi-Pyrénées pour qui moyens humains et matériels doivent suivre.

Le coup de ralenti sur le réseau sera en tout cas sans incidence sur le premier paiement prévu le 3 novembre, affirme le directeur régional. Par ailleurs, en Midi-Pyrénées, Pôle emploi fait face ces jours-ci à un stock de dossiers d'inscription en attente de traitement plus important que d'habitude : 3700, selon le directeur, contre 2 400 l'an dernier à pareille époque. Ce chiffre est lié à des raisons conjoncturelles, avance-t-il : mois chargés et inscriptions entre le 1er et 19 en attente. Mais pour le directeur, la pile des dossiers reste dans des proportions «gérables».

J.-N. G.

A LIRE AUSSI : 

>> Toulouse : entre bug informatique et nouvelle convention chômage, Pôle Emploi sous pression | Stéphanie Mora, France Bleu Toulouse | 22 octobre 2014





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir