Quand Pôle emploi organise et finance des formations

L'établissement public aide les recruteurs à former avant l'embauche des candidats en fonction de leurs besoins précis en compétences et savoir-faire. Et ce, partout en France et dans tous les secteurs.
« Le Parisien Economie » explique comment.

Alors que le débat fait rage autour d'une possible réforme de l'assurance chômage, certaines actions de Pôle emploi destinées à favoriser les embauches par les entreprises sont encore méconnues et mériteraient un peu plus de notoriété. C'est notamment le cas de celles liées à la formation. Des dispositifs -- aux noms peu accrocheurs -- tels que les Poec (préparations opérationnelles à l'emploi collectives), les Poei (préparations opérationnelles à l'emploi individuelles) ou les AFPR (actions de formation préalable au recrutement) permettent en effet de répondre aux problématiques spécifiques des recruteurs.

« Ces aides à la formation peuvent être mises en place quand l'entreprise a déposé une offre d'emploi mais qu'aucun candidat ou demandeur n'a les compétences recherchées », explique Fabien Beltrame, responsable du département orientation et formation au sein de la direction générale de Pôle emploi. Nous mettons alors en oeuvre des formations sur mesure à condition que l'entreprise s'engage à recruter ensuite les personnes qui en ont bénéficié. Ces solutions sont particulièrement adaptées aux TPE et PME qui n'ont pas de service de ressources humaines conséquent, mais qui ont des besoins très spécifiques et pas forcément les moyens de prendre en charge les formations nécessaires. »

L'an dernier, plus de 65 000 personnes ont été formées

Concrètement, les demandeurs d'emploi sont présélectionnés, puis formés en fonction des compétences que les entreprises recherchent : technico-commerciaux, conducteurs d'engins de manutention ou de transport collectif, manageurs... Les dispositifs varient en fonction des contrats de travail proposés à l'issue des formations. CDD jusqu'à douze mois et contrats courts pour les AFPR. CDD de plus de douze mois et CDI pour les Poei.

Pour les Poec, c'est un peu différent puisqu'elles découlent de diagnostics de besoins en compétences réalisés par des branches professionnelles sans obligation de dépôt d'annonce ni recrutement immédiat. « Quand l'une de ces formations est mise en place, Pôle emploi prend intégralement en charge ses frais et son organisation depuis les coûts pédagogiques payés aux organismes dédiés jusqu'à la rémunération des demandeurs d'emploi et les frais associés (déplacement, hébergement, restauration), ajoute Fabien Beltrame. A eux seuls, les frais pédagogiques s'élèvent en moyenne à 1 000 € par personne formée. » L'an dernier, plus de 65 000 personnes ont ainsi été formées sur mesure en France et dans les DOM-TOM, dans tous les secteurs et à tous les niveaux (ouvriers, cadres, fonctions support). Et il ne s'agit pas de formations au rabais : dans toutes les régions, Pôle emploi travaille avec les organismes les plus adaptés aux besoins des entreprises ou des branches professionnelles.

Entre quinze jours et un mois pour mettre en place un dispositif

Quand l'enseigne japonaise Muji a eu besoin de recruter plus d'une centaine de vendeurs-conseils en Ile-de-France, Pôle emploi s'est tourné vers l'ISC business school de Paris pour développer un programme adapté. « Nos formateurs sont des professeurs, des professionnels et des consultants de l'école, explique Marc Dreyfus, directeur de l'ISC Paris formation permanente, qui a formé plus de 350 personnes en Poec et Poei depuis début 2013. Ils dispensent la même qualité d'enseignement que celui que reçoivent nos élèves. C'est à la fois très motivant et concret pour les demandeurs d'emploi et cela permet aux entreprises de ne pas se tromper dans leur recrutement. Les sessions alternent heures de cours théoriques et de stages pratiques dans l'entreprise. »

Il faut entre quinze jours et un mois à Pôle emploi pour mettre en place ce type de dispositif après le dépôt de l'offre d'emploi... Encore faut-il que les entreprises se rapprochent de leur agence locale ou du guichet téléphonique unique qui leur est désormais dédié au 39.95 !


En savoir plus, à lire :

Les fiches pratiques des formations Poei, Poec, AFPR sur le site de Pôle emploi : www.pole-emploi.fr (rubriques Employeur/Les conseils de Pôle emploi/Les aides aux recrutements/Les aides à la formation).

à contacter :

Le 39.95 : un numéro d'appel unique pour les recruteurs, entreprises, artisans, commerçants. Dans chaque région une équipe donne des conseils sur les dispositifs d'aide à l'embauche, les recrutements ou les niveaux de salaire.


Sophie Stadler




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir