Le patron de Pôle emploi va rempiler

EXCLUSIF Le gouvernement a décidé de reconduire Jean Bassères, nommé par Sarkozy, à la tête de l’organisme en charge des demandeurs d'emploi.

Ce jeudi, Jean Bassères a au moins deux bonnes raisons de ne pas afficher la mine grave qui le caractérise. Pour une fois, il peut même se permettre d'avoir le sourire. Non seulement, le directeur de Pôle Emploi a offert au gouvernement l'une des rares bonnes nouvelles du moment (la baisse du nombre des chômeurs au mois d'août) mais en plus, il a obtenu gain de cause pour la suite de sa carrière. Son mandat, qui arrivait à échéance en décembre, sera finalement renouvelé comme il le souhaitait.

Poussé par Xavier Bertrand, qui était alors ministre du Travail et de l’Emploi, cet éminent membre de l’inspection générale des finances avait été nommé en 2011 par Nicolas Sarkozy à la tête de Pôle Emploi en remplacement de Christian Charpy. Sa reconduction n’était donc pas évidente, même si ce haut fonctionnaire est classé à gauche. En 2000, il avait quitté la direction générale de la comptabilité publique pour devenir le directeur de cabinet de Laurent Fabius, qui dirigeait alors Bercy. Mais il n’avait pas tenu plus d’une semaine à ce poste.

Un poste sous pression permanente

Quatorze ans plus tard, le voilà en mesure de jouer la durée. Sauf catastrophe le contraignant à une toujours possible démission, Jean Bassères devrait piloter pour trois ans de plus l’un des rouages de l’Etat les plus essentiels pour l’image du gouvernement.

Jean Bassère sait d’ailleurs que la pression est forte. Selon des propos rapportés par Le Monde, son ministre de tutelle, François Rebsamen, lors de leur premier entretien officiel, lui aurait fait savoir tout le bien qu’il pense de Pôle emploi: "Monsieur le directeur, c'est assez simple. Tout le monde sait que si on ne veut pas trouver d'employé quand on est employeur, il faut passer par Pôle emploi. D'ailleurs, dans toutes les provinces de France, tout le monde appelle ça 'Paul emploi'".


 Ghislaine Ottenheimer et Pierre Kupferman

A LIRE AUSSI :

>> Le directeur de Pôle emploi aimerait être reconduit à son poste | Le Monde.fr - M Politique | 29/04/2014



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir