Le VéloBleu continue de pédaler vers des nouveaux records !

Si la conviction populaire pense que les gens qui recherchent un emploi doivent "pédaler" pour en trouver un, la réalité inverse les rôles : Ce seront les employés et fonctionnaires du Pôle Emploi des Alpes-Maritimes qui prendront un Vélobleu pour leur déplacement.

Non, il ne s’agit pas d’une nouvelle méthode ou d’une technique pour fluidifier le marché de l’emploi et faciliter la rencontre entre l’offre et la demande mais... de la volonté commune entre la Métropole Nice Côte d’Azur, Transdev ( la société concessionnaire) et la direction du Pôle Emploi des Alpes-maritimes de préserver la qualité de vie et l’environnement du territoire.

L’objectif sera poursuivi via la promotion de l’utilisation du cycle et une tarification particulièrement avantageuse dans le cadre de conventions pour les professionnels " Grands Comptes".

Le coût réduit devrait favoriser l’application de cette convention parmi le personnel de l’Agence. D’ailleurs, le déplacement doux et la disponibilité maximale du service (7j/7j et, 24h/24) sont deux atouts considérables.

Les chercheurs d’emploi y trouveront leur gain ? Autrefois, c’était le facteur qui portait en bicyclette l’enveloppe qui contenait la lettre d’embauche. Aujourd’hui, ce sera un fonctionnaire du Pôle Emploi qui, en selle sur son VéloBleu, portera directement à l’intéressé la bonne nouvelle.

Au delà des éternelles mauvaises langues, ce qu’il faut retenir de cette convention, c’est son esprit positif et son sens de participation à un but social.

On attend avec impatience la mise en service des Vélo électriques qui sont la vraie réponse à la circulation polluante dans le cadre de l’urbanisation des populations, de l’augmentation de la mobilité et du fait qu’il y ait encore beaucoup de gens qui s’habillent de façon formelle, pas vraiment compatible avec l’exercice physique que la bicyclette oblige.Un petit voyage à Copenhague, la reine européenne, de la mobilité pourrait donner quelques bonnes idées à nos élus.

D’ailleurs l’exemple des japonais est bien connu : Ils préfèrent copier qu’inventer. Ont-ils vraiment tort quand on voit autour de nous tous ces inventeurs de la roue ?


Entretemps, le Service VéloBleu n’en finit plus de battre tous les records : 1750 vélos sont disponibles dans les 175 stations à Nice, Saint-Laurent et Cagnes sur Mer.

Le réseau cyclable est de 63 km à Nice et 14O sur l’ensemble du territoire de la Métropole.

 Les abonnés sont à ce jour 15.831 pour plus de 4.3 millions d’usagers.

 





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir