Le patron de C3 Consultants démis de ses fonctions

La décision est extrêmement rare en matière de justice commerciale. Le tribunal de commerce de Nantes a décidé mercredi 16 juillet de retirer au patron du premier opérateur privé de placement de chômeurs, qui connaissait depuis plusieurs mois de graves difficultés, la gestion de son entreprise. Le groupe C3 Consultants, qui suit chaque année 125 000 chômeurs dans toute la France pour le compte de Pôle emploi, est actuellement en redressement judiciaire.

Le tribunal de commerce dénonce « un manque de rigueur dans la gestion de l’entreprise », « une opacité de la comptabilité » et « l’absence d’outil de gestion indispensable au pilotage de l’entreprise » de Thierry Frère, le patron du groupe. Cette décision intervient à la suite d’une requête du parquet de Nantes. Après une année 2013 catastrophique, la société devait perdre à nouveau 6,6 millions d’euros en 2014, selon un audit sollicité par la direction.

Deux administrateurs judiciaires et deux manageurs de transition ont été nommés pour gérer l’entreprise. Ils ont décidé d’ouvrir un plan de cession. Les repreneurs...

>> L’accès à la totalité de l’article est protégé


@ Jean-Baptiste Chastand pour Le Monde

PI ChastandJean-Baptiste Chastand

Journaliste au Monde depuis 2009, je m'occupe des questions d'emploi et de social au sein du service politique depuis septembre 2011. Auparavant, je travaillais sur les desks du site Internet. Passé du "web" au "bimédia", du HTML au PLFSS, je n'en garde pas moins un attachement pour tout ce qui se rapproche de près ou de loin du journalisme en ligne.

>> Le blog de Jean-Baptiste Chastand (Le Monde) | En quête d'emploi



A LIRE AUSSI :

>> C3 Consultants doit trouver d’urgence un repreneur | Les Echos | 16 juillet 2014

>> Le principal cabinet privé de placement de chômeurs finit dans le mur | Le Monde | 11 juillet 2014

>> C3 Consultants. "Patron où t'es ? " chantent les salariés | Ouest-France | 25 juin 2014



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir