1,5 million de chômeurs ont retrouvé un emploi durable en 2013

Le directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères, a dressé jeudi le bilan annuel de son agence. Il revient sur l'accompagnement renforcé des demandeurs d'emploi, le bug SFR et les rapports avec les sites internet d'offres d'emploi.

Le directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères, a souligné jeudi qu'"1,5 million de personnes inscrites à Pôle emploi avaient retrouvé un emploi durable en 2013", dans un entretien au Parisien.

M. Bassères, qui a mis en place un nouveau mode d'accompagnement des demandeurs d'emploi, différencié en fonction de leur "degré d'éloignement de l'emploi", évoque à ce sujet des "premiers retours très positifs". Il indique que 3.200 conseillers spécialisés dans l'accompagnement renforcé suivent aujourd'hui moins de 70 demandeurs d'emploi chacun, des "portefeuilles" très allégés, notamment grâce au recrutement de 4.000 agents en 18 mois, décidé par le gouvernement.Interrogé sur la promesse de François Hollande d'inverser la courbe du chômage à la fin de l'année, le patron de Pôle emploi note que, "pour la première fois depuis deux ans, il y a eu au mois d'octobre une baisse du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A" (sans aucune activité). "Les agents de Pôle emploi sont extrêmement mobilisés pour que cette amélioration s'inscrive dans la durée", assure-t-il.

A propos du "bug SFR", qui a abouti à gonfler artificiellement la baisse du nombre d'inscrits au mois d'août, Jean Bassères assure que les procédures avec l'opérateur, chargé de rappeler aux demandeurs d'emploi par SMS d'actualiser leur situation, sont désormais "sécurisées". "Il n'y a pas eu d'anomalie depuis", affirme-t-il. Sur le plan de formations prioritaires destinées à orienter 30.000 demandeurs d'emploi vers des offres non-pourvues, le directeur général de l'opérateur public affirme "qu'à fin novembre, l'objectif était déjà dépassé".

En matière d'offres d'emploi, alors que Pôle emploi "capte 35% des offres d'emploi de plus d'un mois", Jean Bassères explique avoir fait le choix de "proposer à tous les acteurs de l'Internet de l'emploi de travailler" avec lui. "Huit nous ont déjà rejoint dès 2013 et, sur pole-emploi.fr, 25.000 offres viennent de ces partenaires sur 135.000. En 2014, nous allons monter en charge, car une cinquantaine sont prêts à travailler avec nous", affirme M. Bassères. Fin octobre, Pôle emploi recensait toujours 3,17 millions de demandeurs d'emploi sans activité en métropole, un chiffre proche du record.


 avec AFP



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir