Pôle emploi: Une employée condamnée à 15 mois avec sursis pour fraude

JUSTICE - Elle est au centre d'une escroquerie estimée à 100.000 euros...

Une employée de Pôle Emploi soupçonnée d'être au centre d'une escroquerie estimée à 100.000 euros, a été condamnée à 15 mois de prison avec sursis vendredi, par le tribunal correctionnel de Créteil. Poursuivie pour des faits d'escroquerie, recel et complicité d'escroquerie, cette conseillère était soupçonnée par la justice d'avoir frauduleusement versé des indemnités à quatorze vrais-faux allocataires pour un montant estimé à environ 100.000 euros au préjudice de Pôle Emploi.

Une somme à rembourser

Elle devra rembourser seule ou solidairement avec ses deux complices, plus de 90.000 euros. Les deux hommes avec qui elle avait comparu, le 22 novembre devant la 11e chambre du TGI de Créteil, ont été condamnés à huit mois de prison avec sursis. Le tribunal a prononcé des condamnations très proches des réquisitions du parquet qui avait demandé 15 mois avec sursis contre la conseillère et 10 et 6 mois contre ses complices.

La justice reprochait à cette conseillère de l'antenne Pôle Emploi de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) d'avoir utilisé les codes conseillers de ses collègues à leur insu pour ouvrir indûment des droits à des allocations et aides de l'assurance chômage à des proches ou des personnes de sa connaissance. Après une enquête interne, Pôle Emploi avait déposé plainte en septembre 2012. Durant leur procès, les condamnés ont nié les faits qui leur étaient reprochés.

Avec AFP





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir