Pôle Emploi veut tester un accompagnement des chômeurs "100% web"

Pôle emploi veut proposer aux demandeurs d'emploi volontaires de "chatter" avec leur conseiller par visioconférence à partir de décembre. Ce dispositif s'adresserait aux chômeurs ayant besoin d'un appui régulier.

"Faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin", telle est la nouvelle devise de Pôle Emploi qui met un oeuvre un nouvel accompagnement des chômeurs depuis le début de l'année. Parmi ces nouveaux dispositifs, l'organisme veut tester à partir de décembre un accompagnement "100% web". Il s'agirait proposer à "certains demandeurs d'emploi volontaires" de"chatter" et de s'entretenir par visioconférence avec un conseiller, selon un document de la direction présenté mercredi en comité central d'entreprise et consulté par l'AFP.

Présenté comme un "complément de l'offre de service existante", ce dispositif s'adressera aux demandeurs d'emploi relevant de l'accompagnement "guidé", destiné à ceux ayant besoin d'un appui régulier. Depuis quelques mois, le service public de l'emploi tente d'améliorer l'accompagnement des chômeurs, décliné en trois niveaux: "renforcé" pour les plus éloignés de l'emploi, "guidé" pour la catégorie intermédiaire et "suivi" pour les plus autonomes.

A qui s'adresse-t-il? Ce nouveau suivi "100% web" pourra donc être mis en place pour les chômeurs classés dans la catégorie intermédiaire, "sous réserve d'une validation par le conseiller lors de la phase d'entretien d'inscription". "Ce suivi représente un service supplémentaire, on sera très vigilant sur l'acceptation du demandeur d'emploi", précise-t-on à Pôle emploi. Selon l'opérateur public, l'information des organisations syndicales sur ce dispositif se poursuivra le 23 avril lors d'un prochain comité d'entreprise.

Mais comment cela fonctionnerait-il ? Cet accompagnement "100% web" consistera en "des entretiens obligatoires et de suivi dématérialisé avec le conseiller, et des interactions dématérialisées avec Pôle emploi via des nouveaux canaux de contacts (visio, chat, possibilité de rappel téléphonique)". "La nature, le canal et la fréquence" de ces contacts seront "adaptés à la situation" et "le demandeur d'emploi conserve la possibilité de solliciter un entretien physique s'il le souhaite", indique le document.

Quand doit-il être mis en place ? Ce nouveau dispositif sera testé à partir de décembre 2013 dans des régions pilotes (Alsace, Auvergne, Haute-Normandie, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Paca) en vue d'une "extension progressive" à partir de juillet 2014.

Les conseillers chargés de ce suivi 100% web auront en charge un "portefeuille" qui pourrait atteindre jusqu'à 250 demandeurs d'emploi, contre 150 pour ceux chargés de l'accompagnement "guidé" classique.


Edité par CP avec AFP

A LIRE :

>> Pôle Emploi va tester le "chat" et la webcam pour les demandeurs d'emploi | Challenges.fr | 11/04/2013



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir