Les demandeurs d’emploi privilégient internet à Pôle emploi

Pour les aider dans leurs recherches d'emploi, les chômeurs semblent de plus en plus privilégier les réseaux sociaux et les canaux de recrutement plutôt que de faire appel à Pôle emploi.

Alors que le nombre de demandeurs d'emploi ne cesse de croitre (bien que le Gouvernement espère une inversion de la courbe du chômage d'ici la fin de l'année), la recherche d'emploi est en pleine révolution numérique.

Bien que le site internet de Pôle emploi arrive en tête des plus consultés par les chômeurs (5,8 millions de visiteurs uniques au mois d'août), d'autres sont de plus en plus visités comme Indeed.fr (avec 1,85 million de visiteurs) ou encore Le bon coin (1,79 million).

Cette tendance s'explique peut-être par les difficultés que rencontre Pôle emploi pour replacer les chômeurs sur le marché du travail : seuls 20% de ceux qui y sont inscrits trouvent un job par son intermédiaire.

Le manque d'efficacité de Pôle emploi explique donc la percée de ces sites.

Ce que recherchent les chômeurs qui délaissent Pôle emploi est avant tout la facilité pour procéder à la recherche. Par exemple, sur le site Indeed.fr, celui qui est à la recherche d'un travail n'a qu'à remplir les cases "quoi" et "où" pour pouvoir accéder aux offres d'emploi qui l'intéressent et qui sont adaptées à son profil.

Lassés des inscriptions fastidieuses et des démarches trop compliquées, les demandeurs d'emploi se tournent également de plus en  plus vers les réseaux sociaux et les canaux de recrutement, qui apparaissent, pour certains, comme une des meilleures solutions pour trouver du travail.

Beaucoup d'entre eux déposent leur CV sur ces sites, afin d'être visibles des recruteurs, comme Linkedln, qui rassemble aujourd'hui les CV détaillés de 240 millions de personnes dans le monde.

L'avantage de ses réseaux permet aussi à ceux qui sont en poste de veiller tout en restant discret.

Des dizaines d'internautes se sont confiés au journal Le Monde pour expliquer pourquoi ils en sont venus à court-circuiter l'institution. L'un d'entre eux explique :  "les réseaux sociaux simplifient les relations entre employeurs et recruteurs" alors qu'un autre déclare : "cet été, un matin, je découvre une offre de chauffeur de direction sur l'application Indeed. A 15 heures, j'envoie un mail de motivation. A 18 heures, on me fixe un rendez-vous avec le PDG. Le vendredi suivant, je signe mon CDI".

Simplicité, rapidité et efficacité semblent être les 3 raisons pour lesquelles les personnes sans emploi délaissent Pôle emploi pour se tourner vers ces sites spécialisés.

"Info-plus" Durée de versement de l'allocation d'aide au retour à l'emploi

S'inscrire à Pôle emploi permet de bénéficier d'un accompagnement à la recherche d'emploi ou, à tout le moins, de percevoir les allocations chômage.

La durée de versement de l'allocation d'aide au retour à l'emploi dépend de la durée d'emploi du demandeur avant la fin de son contrat de travail.

Cette durée ne peux pas être inférieure à 122 jours (soit 4 mois) ni supérieure à 2 ans si le demandeur d'emploi a moins de 50 ans, ou 3 ans s'il est âgé de 50 ans et plus.



A LIRE AUSSI :

>> Pôle Emploi : inscriptions et obligations



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir