Pays de la Loire. Pôle emploi en ordre de marche contre le chômage

Les derniers indices en Pays de la Loire sont plutôt positifs. L'accompagnement personnalisé et le nouveau dispositif de formation devraient amplifier le mouvement... s'ils fonctionnent.

Des indices positifs
« L'embellie est une bonne nouvelle. » Prudent, Gwenaël Prouteau n'en dira pas plus. Mais le directeur régional de Pôle emploi le constate, « les chiffres des Pays de la Loire précèdent toujours les statistiques nationales ».

En dépit d'un taux de chômage moins important (9,1 %) que dans le reste de la France, les pertes d'emploi allaient plus vite ici en 2013. Jusqu'à l'été. Si les demandes d'emploi de longue durée restent importantes (21 %) et affectent beaucoup les seniors (12 %), les plus jeunes connaissent une nette décélération du chômage.

« Les offres collectées sont plus importantes (+19 %) ainsi que les offres de plus de six mois », comme les retours au chômage à la fin d'un contrat à durée déterminée ou les missions d'intérim qui se prolongent. Autant d'indicateurs plutôt considérés comme positifs. Mais Gwenaël Prouteau préfère s'en remettre aux données de septembre qui ne seront publiées que fin octobre. « C'est là que nous verrons si les tendances se confirment. »

Accompagnement personnalisé

« Nous faisons un effort vers ceux qui sont le plus éloignés de l'emploi et qui en ont le plus besoin. » Les nouvelles dispositions pour l'accompagnement personnalisé des demandeurs d'emploi sont effectives. En fonction de la nature de l'accompagnement, renforcé, guidé ou de suivi, les conseillers référents ont un nombre limité de demandeurs d'emploi en gestion. « Nous avons entrepris une réorganisation. » Dans les Pays de la Loire, où 80 agents supplémentaires ont été recrutés cet été, les chiffres sont sensiblement inférieurs aux moyennes nationales. « En prenant en charge au niveau régional certaines fonctions administratives, nous avons pu libérer du temps pour que les conseillers soient plus opérationnels. » La région compte actuellement 261 400 demandeurs d'emploi.

Formations avant décembre
L'idée est simple et figure dans le plan de formation pour l'emploi décidé en juin. Elle est plus compliquée à mettre en oeuvre. Depuis le mois de septembre, toutes les personnes en chômage de longue durée peuvent bénéficier d'une formation en adéquation avec les secteurs en demande. « En Pays de la Loire, il s'agit surtout de la mécanique et de la métallurgie, du transport, de la restauration, des travaux d'installation et de maintenance ainsi que du BTP. » Le challenge est d'importance : « Entre septembre et début décembre, nous devrons faire bénéficier 1 300 à 1 500 demandeurs d'emploi d'une formation adaptée. » Pôle emploi dispose d'une enveloppe de 2,34 millions d'euros pour acheter et cofinancer des formations spécifiques, mais c'est surtout en association avec la Région que le dispositif se met en place. Tout devra être bouclé en décembre.


Camille GUILLEMOIS


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir