46 % d’augmentation des réclamations à Pôle emploi en 2012

Quand on cherche bien, avec l’aide de conseils éclairés on touve des documents très intéressants sur le fonctionnement (et les dysfonctionnements) de Pôle emploi. Parmi ceux-ci figure une synthèse sur le Bilan des Réclamations 2012, réalisé par la direction de la Qualité de Service de l’institution.

La première information concerne le nombre de réclamations reçues au cours de l’année, soit 750 000, avec ce qui est l’élément le plus significatif une augmentation de 46 % par rapport à l’année précédente. Nous avons malheureusement la confirmation que malgré des discours optimistes, l’amélioration du fonctionnement de l’institution, maintes fois affirmée, reste à venir.

Et comme on pouvait s’y attendre 99 % des réclamations viennent des demandeurs d’emplois, et 1 % seulement des entreprises, la réglementation et les délais de traitement représentent 94% de l’ensemble des réclamations des demandeurs d’emploi et le délai de notification des droits 33% des réclamations arrivées en agence ou au 39 49. Quant aux réclamations arrivées par Pôle emploi.fr, les questions d’indemnisation constituent 51 % de l’ensemble

Ces chiffres, établis par l’institution elle-même, confirment que l’indemnisation est devenue le “maillon faible” du fonctionnement d’une institution qui a perdu une large part de la “culture ASSEDIC”, ce que résume clairement le document en mentionnant “La nécessité de renforcer les compétences des conseillers dans le domaine de l’indemnisation”

Difficile de mettre davantage en évidence l’échec, plus de quatre ans après la fusion, du projet intial où le chômeur avait un “conseiller qui indemnise, conseille et place” comme s’en félicitait Nicolas Sarkozy fin 2009.

@ Michel Abhervé pour Alternatives Economiques

Michel Abhervé

Professeur associé à l'université de Paris Est Marne la Vallée, il y enseigne l'économie sociale et les politiques publiques dans une licence professionnelle « Management des organisations de l'économie sociale ». Il a mis en place la possibilité de suivre cette formation en apprentissage. Il intervient également dans le Master rénové «Management de l'insertion dans l'économie sociale et solidaire » et contribue à l'animation du site ressources pour l'économie sociale www.univ-mlv.fr/ecosoc.

Michel Abhervé a exercé des responsabilités politiques en étant pendant plus de 20 ans élu à Evry et au conseil régional d'Île-de-France. Il a en particulier suivi des dossiers concernant l'insertion, la formation professionnelle, assuré la présidence de l'Union nationale des missions locales, et vient de suivre pour les employeurs de l'économie sociale le Grenelle de l'insertion, à travers un blog

>> Le blog de Michel Abhervé (Alternatives Economiques)





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir