Un CHSCT est convoqué en urgence après le suicide d’un cadre de Pôle emploi à Mâcon

Pôle emploi va réunir "en urgence" un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) après le suicide d'un de ces cadres, a annoncé la direction vendredi 13 septembre 2013.

Lundi 9 septembre 2013, l'ancien directeur territorial du Rhône s'est jeté sous un TGV à Mâcon, en Saône-et-Loire. Il avait été muté à la direction générale à Paris en juin. Il s'agit du troisième suicide d'un cadre supérieur en sept mois. Deux syndicats, la CFE-CGC et le SNU, ont interpellé la direction pour réclamer des "décisions" face à la "souffrance" des salariés.

La direction se déclare "très affectée par la brutalité du drame". Elle "a décidé de réunir en urgence le CHSCT", a déclaré un porte-parole de Pôle emploi. Son objet sera "d'examiner avec les élus du personnel pourquoi malgré les moyens de prévention et d'accompagnement mis en place au sein de l'établissement ce drame n'a pu être évité".

Depuis la fusion ANPE-Assedic (fin 2008), "il y a une immense souffrance de l'encadrement et des agents, depuis des mois nous alertons la direction sans être entendus", déclare Colette Pronost (SNU).

L'une des conséquences de cette fusion a été la restructuration du réseau d'agences et des fonctions d'encadrement. Celle-ci est toujours en cours.

B.L. avec l'AFP



Commentaires   

 
0 #3 Complémentaire santé 30-08-2017 23:31
On voit que vous connaissez bien le domaine,
le post est merveilleusemen t enrichissant
Citer
 
 
0 #2 serrurerie Paris 25-08-2017 00:43
Page quelques peu fastidieux à déchiffrer mais enrichissant
Citer
 
 
0 #1 Plombier Paris 13eme 01-09-2016 12:01
On sent que vous connaissez bien le domaine, le site est intéressant
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir