Assurance chômage : La CPME veut revoir "le fonctionnement de Pôle Emploi"

La réforme de l’Assurance chômage est lancée. Les négociations commencent ce vendredi. Pour faire des économies et faire baisser le chômage, François Asselin, président de la Confédération des Petites et moyennes entreprises, veut obliger Pôle Emploi à "revoir son fonctionnement".

Le gouvernement veut que l’UNEDIC, confronté à une dette de 35 milliards, réalise au moins trois milliards d’économies sur trois ans. Syndicats et patronat entament vendredi 9 novembre une série de négociations. Leurs positions sont très éloignées, mais François Asselin, président de la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises) estime qu’"il peut y avoir un accord".

Pôle Emploi pointé du doigt

Pour améliorer le système, le représentant des PME appelle Pôle Emploi à "revoir son fonctionnement" : "La première économie, ce serait de ramener à l’emploi un nombre important de demandeurs. 105 000 demandeurs d’emploi en moins, c’est 1,3 milliard d’économies immédiatement pour le régime assurantiel !"

François Asselin insiste : "Pôle Emploi a des moyens considérables. L’UNEDIC finance 80% du fonctionnement de son fonctionnement. C’est plus de 3,5 milliards d’euros. Faisons en sorte d’orienter Pôle Emploi vers le raccrochement de ces demandeurs d’emploi au marché du travail. C’est bien de traverser la route pour trouver du travail, c’est encore mieux quand on vous prend la main!"



Jean Leymarie



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir