Elle débute une grève de la faim, Pôle Emploi régularise sa situation en 30 minutes

Une quadragénaire ne recevait pas son indemnisation depuis deux mois. Elle s’est alors lancée dans une grève de la faim devant son agence Pôle Emploi

Son action a été de courte durée mais visiblement efficace. Une femme s’est installée devant l’agence Pôle Emploi de Tourcoing (Nord) lundi pour faire une grève de la faim, révèle La Voix du Nord. Elle a vu sa situation régularisée en seulement une demi-heure.

Le motif : depuis deux mois, elle ne reçoit pas les 500 euros de son allocation de solidarité spécifique (ASS, attribuée aux personnes ayant épuisé leurs droits au chômage).

Dématérialisation des courriers

Avec 1000 euros en moins sur son compte en banque, elle se retrouve à découvert. Le quotidien régional précise que la dématérialisation de ses courriers Pôle Emploi, intervenue en début d’année est à l’origine du problème. "N’ayant pas accès à un ordinateur pour lire mes mails, je n’avais pu répondre à une attestation reçue dans mon espace candidat en temps et en heure afin de relancer mes droits", explique-t-elle à La Voix du Nord.

Après avoir mis à jour sa situation deux mois plus tard, début juin, Pôle emploi lui indique que les deux versements mensuels sont définitivement perdus. Malgré les relances, elle n’obtient pas gain de cause et décide en dernier recours d’entamer cette grève de la faim lundi. Avec succès.




A LIRE AUSSI :

>> Elle entame une grève de la faim devant Pôle emploi, son cas traité en 30 minutes | La Voix du Nord | 30/07/2018



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir