Le chômage se rappelle au gouvernement

Le chômage a repris sa hausse au deuxième trimestre. L'exécutif devra encore patienter pour réduire les effectifs de Pôle emploi.

Le gouvernement s'attendait à une baisse du chômage, à une embellie sur le front de l'emploi. C'est raté. Hier, l'agence Pôle emploi a publié les chiffres du chômage pour le deuxième trimestre 2018.

Résultat : le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (qui n'exercent aucune activité) a crû de 0,1 % en France métropolitaine, et de 0,2 % en France entière, territoires d'outre-mer compris. Pire, en France entière, le nombre de demandeurs d'emploi de catégories A, B et C (personnes sans emploi et personnes exerçant une activité réduite) a crû de 0,2 % pour ce trimestre, et de 1,5 % sur un an.

L'exécutif prévoyait de revenir sur les moyens de Pôle emploi dans les mois à venir. Son objectif : « indexer » les effectifs de l'agence sur la baisse du chômage. Mais au vu de ses résultats, il devra encore attendre. Au moins jusqu'aux prochains bons chiffres de Pôle emploi.