Le chômage se rappelle au gouvernement

Le chômage a repris sa hausse au deuxième trimestre. L'exécutif devra encore patienter pour réduire les effectifs de Pôle emploi.

Le gouvernement s'attendait à une baisse du chômage, à une embellie sur le front de l'emploi. C'est raté. Hier, l'agence Pôle emploi a publié les chiffres du chômage pour le deuxième trimestre 2018.

Résultat : le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (qui n'exercent aucune activité) a crû de 0,1 % en France métropolitaine, et de 0,2 % en France entière, territoires d'outre-mer compris. Pire, en France entière, le nombre de demandeurs d'emploi de catégories A, B et C (personnes sans emploi et personnes exerçant une activité réduite) a crû de 0,2 % pour ce trimestre, et de 1,5 % sur un an.

L'exécutif prévoyait de revenir sur les moyens de Pôle emploi dans les mois à venir. Son objectif : « indexer » les effectifs de l'agence sur la baisse du chômage. Mais au vu de ses résultats, il devra encore attendre. Au moins jusqu'aux prochains bons chiffres de Pôle emploi.





Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir