Pôle emploi: moins de personnel mais plus d’algorithmes

A défaut de pouvoir garder ses 55 000 agents, Pôle emploi va miser encore un peu sur l’intelligence artificielle

Le rapport Cap 2022 que l’exécutif veut rendre public à l’automne pour baisser la dépense publique a remis sur la table l’épineux sujet des effectifs de Pôle emploi. Selon Le Figaro, il comporterait un volet relatif à l’opérateur public, qui pourrait être redimensionné en fonction du cycle économique, avec notamment un recours accru aux contrats précaires.

Muriel Pénicaud s’est voulue rassurante, sur RTL mercredi, estimant que « ce n’était pas sa feuille de route ». La ministre du Travail a toutefois ajouté : « Que Pôle emploi évolue en fonction de la situation du chômage, c’est normal. Mais alors faire des CDD, non… Ce n’est pas une recette miracle ! » Ce qu’a confirmé le Premier ministre, qui demande «davantage d’agilité pour Pôle emploi» et de «mieux articuler le niveau des effectifs de l’opérateur avec le nombre de chômeurs».

Par ailleurs, comme l’a rappelé Edouard Philippe, on voit mal comment les missions, le budget et par conséquent le nombre d’agents de Pôle emploi (55 000) ne seraient pas passés au crible si les partenaires sociaux ouvrent une négociation sur l’assurance-chômage à la rentrée, comme Emmanuel Macron les invite à le faire. Cela reviendra à revoir la prochaine convention tripartite Etat-Unedic-Pôle emploi pour la période 2019-2021. Sachant que chaque année, l’Etat verse à Pôle emploi une dotation environ 1,5 milliard d’euros ; si la reprise est là, il semble logique que celle-ci diminue.

Enfin, ces dernières années, Pôle emploi a beaucoup misé sur le digital et l’intelligence artificielle. Et ce n’est pas fini. L’exécutif devrait octroyer plusieurs millions d’euros à la transformation numérique de Pôle emploi via le Fonds pour la transformation de l’action publique. L’un dans l’autre, l’opérateur pourrait donc y gagner. Mais cette équation ne plaira pas aux syndicats.


Fanny Guinochet



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir