Bob Emploi, cette appli magique qui était censée enrayer le chômage mais n'a pas fait de miracles

Bob Emploi, cette application lancée en 2016 pour aider les chômeurs à trouver un emploi, compte 140.000 utilisateurs. Et sur les quelque 100.000 qui ont retrouvé un emploi après être passés par cette application, 42% considèrent qu'elle a été utile.

S'il y a une leçon que Paul Duan a retenu à seulement 22 ans, c'est bien d'éviter des annonces trop ambitieuses. C'était il y a presque deux ans, en novembre 2016, lorsque ce jeune ingénieur brillant, de retour de la Silicon Valley aux États-Unis où il a étudié à l'université de Berkeley, lance son application Bob Emploi avec son ONG Bayes Impact, avec l'idée de baisser massivement le nombre de sans-emploi grâce à la magie des algorithmes! Il avait même évoqué une baisse de 10% du chômage avant de lancer ce projet.

Le petit génie est alors perçu comme celui qui allait sauver la France empêtrée dans un chômage de masse persistant. Et, pourquoi pas, faire le bonheur de François Hollande. Lui qui avait conditionné sa candidature aux prochaines élections présidentielles à l'inversion de la courbe du chômage… Paul Duan est plébiscité par Emmanuel Macron, à cette époque ministre de l'économie, et par son homologue au travail Myriam El Khomri. Il pose même en photo avec le directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères, pourtant peu adepte des projecteurs, et avec qui il conclut un partenariat pour lancer son application ultramédiatisée.

«Nous sommes plutôt satisfaits de l'impact que nous avons créé»

Deux ans plus tard, l'engouement est retombé, les projecteurs aussi. Et bien évidemment, Bob Emploi n'a pas permis de réduire de 10% le chômage. Paul Duan reste, lui, optimisme. Les résultats sont tout de même positifs.

«Nous sommes plutôt satisfaits de l'impact que nous avons créé avec mon équipe de neuf personnes», explique le fondateur de Bayes Impact. Concrètement, Bob Emploi est une application qui vise à guider le demandeur d'emploi de manière plus personnalisée dans ses recherches d'emploi grâce à de puissants algorithmes. L'application propose aux utilisateurs des offres d'emplois adaptées à leur profil ou encore des formations et des conseils.

Développer le coaching

Depuis son lancement, elle compte 140.000 utilisateurs, dont 86% se disent satisfaits. Et sur les quelque 100.000 personnes qui ont retrouvé un emploi après être passées par Bob Emploi, 42% considèrent que l'application a été utile, explique-t-on du côté de Bayes Impact. «Et c'est juste le début de l'histoire», explique Paul Duan. «Aujourd'hui, nous développons de plus en plus l'aspect coaching et hausse de l'employabilité, ce qui va plus loin que les techniques de recherche d'emploi puisqu'il s'agit notamment de travailler sur les compétences», précise-t-il. Bref, l'ONG a bien l'intention de faire encore parler d'elle…


Manon Malhère



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir