Pôle Emploi formera les demandeurs d'emplois au "savoir-être"

Six recruteurs sur dix estiment que le savoir-être des candidats, comme la ponctualité ou la capacité à s'organiser, est une compétence bien plus recherchée. A l'inverse, ils jugent que le critère du diplôme n'est "pas essentiel".

Pour la majorité des employeurs, le critère du diplôme n'est "pas essentiel" et ceux-ci regardent de plus en plus les compétences dites "comportementales", selon une étude réalisée par Pôle Emploi et publiée mercredi.

Pour 59% des employeurs, "le diplôme n'est pas un critère essentiel", selon cette étude Pôle emploi présentée à l'occasion des "rencontres de l'emploi" organisée par l'opérateur public. Cette enquête relève aussi l'importance des "compétences comportementales", dites "soft skills" dans le langage des ressources humaines.

Pour 60% des employeurs, ces compétences comportementales sont jugées "plus importantes que les compétences techniques". Il s'agit par exemple de la "capacité d'adaptation", de la "capacité à s'organiser" ou encore de "l'autonomie".

Travailler le savoir-être

A l'occasion de ces rencontres, consacrées au thème du recrutement, Karine Meininger, directrice chargée de l'offre de service aux demandeurs d'emplois chez Pôle Emploi, a précisé que "20.000 personnes" allaient bénéficier en 2018 d'une prestation de 'savoir être', et que leur nombre serait porté à "80.000" en 2019.

Il s'agit de "travailler sur l'assiduité, la ponctualité, mais aussi cette capacité à communiquer, à vendre un peu son potentiel, son talent et aussi travailler sur des dimensions plus personnelles comme l'autonomie, la réactivité (...)", a-t-elle ajouté.

Le directeur général de Pôle Emploi, Jean Bassères, avait indiqué en décembre qu'il était favorable à une "prestations de 'savoir-être'". "Je suis frappé de voir que beaucoup d'employeurs, quand on leur demande leurs difficultés de recrutement, évoquent les comportements, il faut qu'on travaille cela", avait-il dit devant les députés à l'occasion d'une audition lors du renouvellement de son mandat.




A LIRE AUSSI :

>> Le directeur de Pôle Emploi favorable à une prestation de "savoir être" | (ACTUALITE CHOMAGE-EMPLOI) | 5/12/2017



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir