En Occitanie, Pôle Emploi coche toutes les cases qualité

Le baromètre annuel de qualité de Pôle Emploi distingue l'Occitanie comme l'une des régions les plus performantes dans les services rendus aux chômeurs et aux entreprises.

En Occitanie, le chômage ne diminue pas mais la situation des demandeurs d'emploi s'améliore. C'est le bilan qu'a tiré hier le directeur régional de Pôle Emploi à la faveur des indicateurs annuels de performances. Pôle Emploi qui est géré paritairement par l'État et les partenaires sociaux s'est en effet doté d'une batterie de treize indicateurs afin d'améliorer la qualité des services rendus aux allocataires, ou chercheurs d'emplois et aux entreprises.

Et dans ce domaine Pôle Emploi Occitanie a bien progressé. Elle est la seule avec trois autres régions (Corse, Val de Loire et Aquitaine) à avoir atteint tous ses objectifs qualité en 2017. Ainsi le taux de satisfaction des demandeurs d'emploi a grimpé de 6,5 points pour atteindre 71,9 %*. «C'est le résultat de la personnalisation de la prise en charge des demandeurs d'emploi. Nous évitons de répondre de manière standard aux besoins de chacun ce qui reste difficile alors que nous faisons toujours face dans la région à un chômage de masse» a expliqué Serge Lemaître, le directeur régional de Pôle Emploi.

300 M€ par an débloqués pour la formation

On dénombre en effet encore 573 000 chômeurs en Occitanie fin 2017 (catégories A, B et C) soit un taux de chômage de 11,3 %. Si la tendance nationale à la décrue récemment dévoilée par l'Insee se confirme en région, «notre taux pourrait tomber à 10,7 % ou 10,8 %. Du jamais vu depuis huit ans !» espère Serge Lemaître.

Pour le faire refluer le gouvernement a lancé «PIC» pour plan investissement compétences. L'État va consacrer 15 milliards d'euros à la formation professionnelle pour les publics les moins qualifiés (33 % des chômeurs n'ont aucune qualification en Occitanie). Cela représente un effort de 300 millions d'euros par an uniquement pour l'Occitanie à comparer aux 80 millions du plan «Un million» du précédent gouvernement. Les premières commandes de formations auront lieu début avril avec la Région comme pilote. «C'est un plan massif sur la durée» qualifie le directeur régional. Par ailleurs, selon l'indicateur 94,5 % des chômeurs sont payés dans les dix jours. Chaque année, Pôle Emploi Occitanie verse 3,1 milliards d'euros aux demandeurs d'emploi. Enfin, 75 % des entreprises faisant appel à Pôle Emploi se disent satisfaites du service soit le taux le plus élevé de France.

* 10 % des demandeurs d'emploi ont répondu au questionnaire trimestriel d'Ipsos sur la qualité de service.

14 000 offres d'emploi non pourvues

Si en 2017, les entreprises d'Occitanie ont déposé 304 000 offres d'emploi à Pôle Emploi en hausse de 16 % par rapport à 2016, 14 000 d'entre elles n'ont pas trouvé preneur. La faute à des pénuries de main-d'œuvre dans les secteurs de la santé, de l'informatique et du bâtiment qui reprend des couleurs avec la reprise économique. Pour y faire face, Pôle Emploi développe le recrutement sur compétences qui offre davantage d'opportunités de rebond.

Gil Bousquet

A LIRE AUSSI :

>> 2017, année faste pour le Pôle Emploi Occitanie | RTS FM La Radio du Sud | 21/02/2018

>> Pôle Emploi Occitanie remplit ses objectifs en 2017 mais de gros défis à venir | France Bleu | 20/02/2018

>> Pôle Emploi délocalise ses services pour les plus isolés | ladepeche.fr | 20/02/2018



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir