Pole emploi fait ses comptes et se félicite

Nous sommes plutôt fiers de nos résultats et du travail accompli, dit sans ambages Virginie Coppens-Menager, directrice régionale de Pôle emploi Centre-Val de Loire. Elle sait bien que l’image de l’organisme n’est pas forcément la meilleure auprès de certains demandeurs d’emploi et chefs d’entreprises, mais elle argumente avec conviction.

« Nous avons quatorze indicateurs qui mesurent notre performance et ils sont au vert dans les trois priorités de notre action : accompagnement au retour à l’emploi, adaptation des compétences disponibles au marché et accompagnement des entreprises dans leur recrutement. » Quelques chiffres viennent étayer ce satisfecit : en 2017, 156.773 demandeurs ont été accompagnés et ont retrouvé un emploi (CDD et CDI).

Cette même année, 303.452 demandes d’allocations ont été enregistrées à Pôle emploi et 121.000 personnes ont été indemnisées pour un montant total de 1,2 milliard d’euros. Et surtout, peut-être, « 94,1 % des dossiers ont été traités dans les délais, soit 10 % de plus que l’année précédente », exulte la directrice qui n’ignore pas que la lenteur n’est pas la moindre des critiques faites à l’encontre de ses services.

L’emploi via le numérique

Outre 15.542 formations mises en place, Pôle emploi a collecté 122.251 offres d’emploi proposées par les entreprises elles-mêmes, « soit un volume multiplié par cinq en cinq ans ». Selon la directrice, 71,6 % des entreprises qui ont travaillé avec Pôle emploi sont satisfaites.

En 2018, « nous allons beaucoup travailler avec les TPE et PME, afin de les aider à définir les compétences qu’elles recherchent, et non pas seulement les qualifications. » De même, Pôle emploi va aider les demandeurs à identifier leurs compétences et les aider à les valoriser. Le « Parcours emploi compétences » (PEC) va d’ailleurs remplacer les contrats aidés, avec des engagements plus sérieux et des évaluations plus rigoureuses, semblerait-il.

L’année 2018 sera aussi celle de l’utilisation plus grande du numérique, notamment via des applications pour smartphone. « L’une d’elles a été testée avec succès pour les vendanges, nous allons la proposer au zoo de Beauval pour recruter ses saisonniers. » C’est rapide et géolocalisé.
www.maintenant.pole-emploi.fr


rédaction d’Orléans



A LIRE AUSSI :

>> Virginie Coppens-Menager est la nouvelle directrice régionale de Pôle emploi | La Rep ENTREPRENDRE | 18/11/2017



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir