Stéphan Jules : « Emploi : la formation d'abord »

Trois questions à Stéphan Jules, directeur régional de Pôle emploi, à propos du plan 500 000 emplois.

Le plan 500 000 emplois a-t-il été une réussite en Guadeloupe ?

Le plan 500 000 a très bien fonctionné en Guadeloupe et cela a permis de pratiquement tripler le nombre de demandeurs d'emploi pouvant accéder à une formation. La Guadeloupe a un besoin de développement de compétence important au niveau des demandeurs d'emploi. Le plan 500 000 a permis des financements complémentaires qui ont contribué directement aux formations des demandeurs d'emploi.
Les entreprises basent aujourd'hui davantages les recrutements sur les compétences des demandeurs d'emploi et il est important pour Pôle emploi de développer ces compétences. Le succès a été au rendez-vous grâce à une action concertée de tous les partenaires avec en tête de file le conseil régional.

Quel a été le rôle des entreprises ?

L'enquête des besoins en main d'oeuvre réalisée annuellement a permis de mettre en corrélation les besoins des entreprises et les formations. Avec le recul de l'année écoulée, les formations réalisées sont en adéquation avec les besoins en main d'oeuvre de l'année dernière.

À quoi faut-il s'attendre pour 2018 ?

Pour 2018, nous attendons la mise en oeuvre de l'action gouvernementale mais en attendant les formations continuent pour les demandeurs d'emploi . Que ce soit actions individuelles ou actions collectives. Ces actions doivent être mise en place en lien avec le projet professionnel. La formation est un moyen de lever les freins à l'emploi afin d'y accéder de manière plus rapide.
La formation doit être complémentaire de tous les autres dispositifs, il est important que le projet soit vu de façon globale.
Parfois la formation permet aussi de maintenir une personne dans l'emploi ou d'élargir une période de saisonnalité, ceci vaut notamment pour l'hôtellerie-restauration.

Les objectifs de 2018

- Accentuer les efforts pour renforcer l'efficacité et la qualité de l'offre de services physique et digitale
- Anticiper le besoin des entreprises
- Le bon contact et au bon moment pour le demandeur d'emploi
- Développer des partenariats stratégiques avec les collectivités et les élus afin d'assurer la pleine cohérence de l'action avec celle des partenaires
- Poursuivre l'adaptation de l'organisation et du modèle de management, avec notamment le nouveau pari de la confiance, pour renforcer les synergies entre performance sociale et opérationnelle
- Se mobiliser pour préparer l'avenir
- Expérimenter de nouveaux modèles d'organisation


Propos recueillis par André-Jean



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir