STÉPHAN JULES : « Nous avons, ici, 30% de retour à l'emploi »

Avec 56 920 demandeurs d'emploi, la Guadeloupe est dans le peloton de tête des régions sinistrées. Stéphan Jules, directeur régional de Pôle emploi, dresse le bilan de l'année écoulée.

Près de 100000 entretiens ont été réalisés en 2017. C'est bien ?
L'objectif est de permettre aux demandeurs d'emploi d'avoir un contact avec leur conseiller dès que le besoin est là. Nous n'avons pas d'objectif du nombre d'entretiens mais cela est convenable. Les outils numériques et la possibilité de faire des entretiens par visioconférence peuvent faire évoluer positivement le nombre d'entretiens. Je rappelle que ces entretiens sont menés avec 300 conseillers qui accompagnent les demandeurs d'emploi.

Que sont devenues les 4600 entrées en formation financées par Pôle emploi ?

Les formations permettent soit un retour à l'emploi rapide, ce qui est le but de notre travail, soit au demandeur d'emploi de se rapprocher de l'emploi en fonction des besoins du marché du travail. Nous avons, ici, 30% de retour à l'emploi.

En 2017, 21100 personnes ont retrouvé un emploi. Et les 35000 autres, qui ont passé un entretien, que deviennent-elles ?
Les entretiens permettent aux conseillers de Pôle emploi d'accompagner les demandeurs d'emploi dans leurs recherches. Ceci est à mettre en relation avec le nombre de demandeurs d'emploi en Guadeloupe, qui sont 56000. Les entretiens débouchent sur des conseils, des formations et des offres d'emploi disponibles.

En combien de temps les demandeurs d'emplois retrouvent-ils un travail ?
Ce que l'on peut dire, c'est qu'il faut agir vite car, plus la durée du chômage est élevée plus la recherche d'emploi est complexe.

Vous affichez un taux de 94% de demandeurs d'emplois qui obtiennent le premier paiement dans les délais. En quoi est-ce exceptionnel ?

C'est un objectif pour les demandeurs d'emploi afin que ceux-ci aient rapidement le règlement de l'allocation-chômage. C'est un bon taux régional et nous devons le maintenir à ce bon niveau. C'est un engagement pour un service de qualité.

L'aide au développement de compétences coûte 11 millions d'euros. De quoi s'agit-il ?

Des formations et des prestations de Pôle emploi. Notamment une convention d'achat avec le conseil régional.

Seuls 64% des demandeurs d'emploi sont satisfaits de vos services. Comment faire mieux ?

En faisant connaître tous les services, en améliorant nos processus de fonctionnement, en étant à l'écoute du besoin des demandeurs d'emploi.

Que mettez-vous en place pour que les entreprises soient mieux en phase avec Pôle emploi ?

Nous avons mis en place 35 agents dédiés spécifiquement aux entreprises, afin de connaître leurs besoins, de simplifier les procédures, et d'être en proximité avec les entreprises.

Quelles nouvelles mesures seront mises en place en 2018 pour que les entreprises et les demandeurs d'emploi se retrouvent ?

Nous allons accentuer nos efforts pour renforcer l'efficacité et la qualité de notre offre de services, physique et digitale. Il s'agira aussi d'anticiper les besoins des entreprises. Il faut avoir le bon contact au bon moment pour le demandeur d'emploi.
Une autre mission pour 2018 : le développement des partenariats stratégiques avec les collectivités et les élus afin d'assurer la pleine cohérence de notre action avec celle de nos partenaires. Et puis, poursuivre l'adaptation de notre organisation et de notre modèle de management, avec notamment le nouveau pari de la confiance, pour renforcer les synergies entre performance sociale et opérationnelle. Il faut, en tout cas, se mobiliser pour préparer l'avenir, expérimenter de nouveaux modèles d'organisation.

LES PROJETS
- Ouverture de la nouvelle agence de Petit-Bourg.
- 2018, création d'une agence au Gosier et d'une 2e agence aux Abymes
- 2017, ouverture de la nouvelle agence de Morne-à-l'Eau.
- 2017, rénovation de l'annexe de la direction régionale à Morin.


Propos recueillis par André-Jean VIDAL


A LIRE AUSSI :

>> Les agents de Pôle emploi se mobilisent mardi | FranceAntilles.fr | 5/12/2017

>> Des agences de Pôle Emploi vandalisées | France Info - GUADELOUPE | 1/6/2017

>> STÉPHAN JULES, directeur de Pôle emploi : « Le taux de satisfaction des demandeurs d'emploi est de 65% » | FranceAntilles.fr | 4/5/2017

>> Stephan Jules, directeur régional de Pôle emploi : « Contre le recrutement frauduleux notre meilleure arme, c'est le bon sens » | FranceAntilles.fr | 21/04/2017

>> Du changement à la tête de Pôle emploi Guyane | FranceAntilles.fr | 31/12/2016

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir