Pôle emploi : révolution ou simple évolution numérique ?

Pôle emploi annonce de nouveaux services digitaux pour mieux accompagner les demandeurs d'emploi. Après le site, les applications, le suivi dématérialisé, Pôle emploi vole de révolution en révolution, au-dessus d'un chômage persistant.

Préparer un entretien d'embauche ou apprendre la mise en rayon de supermarché grâce à la réalité virtuelle, accélérer l'utilisation des données, voici ce que proposera Pôle emploi à partir de la mi-décembre dans quelques agences tests ou grâce à l'interface Emploi Store.

Dans l'ère du numérique depuis 2012

Une véritable révolution pour l'établissement qui utilise les dernières innovations numériques dans le but de favoriser le retour à l'emploi pour les 5 616 000 personnes inscrites.

Si ces derniers-nés des centaines de services digitaux sont remarquables, ils restent pour l'instant anecdotiques. Les métamorphoses numériques de Pôle emploi s'enchaînent depuis 2012 sur fond de chômage persistant. Selon l'agence, 96 % des demandeurs d'emploi utilisent internet. On peut citer :

♦ 2012 : création des applications pour smartphones et tablettes pour faciliter l'accès à son espace personnalisé en ligne. Il en existe sept aujourd'hui.

♦ 
2015 : lancement de l'Emploi Store, une plateforme qui regroupe près de 300 services numériques gratuits comme des Mooc (des cours en ligne) ou des serious games pour se mettre dans la peau d'un métier. Des entreprises ont aussi participé à la création de certains services de l'Emploi Store pour mieux trier les CV et trouver le bon candidat.

♦ 
2016 : toute inscription ou demande d’indemnisation se fait sur internet, c'est la dématérialisation. Pour Pôle emploi, ce passage au tout numérique devait permettre l'accélération du traitement des dossiers et le calcul des indemnités pour dégager aussi plus de temps pour le conseil.

Satisfaction des utilisateurs

En juillet 2017, suite à ces (r)évolutions, les indicateurs de performance de Pôle emploi étaient plutôt bons avec 4 027 856 retours à l'emploi, un taux de satisfaction des demandeurs d'emploi de 71  % et un taux de satisfaction des entreprises de 65  %.


Solène Cressant




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir