« Maintenant », le service de Pôle emploi pour trouver un job en cinq minutes

L’agence Pôle emploi de Coudekerque-Branche déploie un nouveau dispositif, créé au niveau national. Baptisé « Maintenant », le service met en relation des demandeurs d’emploi et des employeurs de manière très rapide, le tout sans CV.

« Maintenant » : adverbe qui indique le moment présent, précise le Larousse. Pour Pôle emploi, c’est aussi le nom d’un service en ligne tout nouveau, qui permet de mettre en relation des chercheurs d’emploi et des entreprises. Avec une particularité de taille : le demandeur n’a pas besoin de CV et le site promet de « trouver le bon job en moins de 5 minutes ». Le processus se veut simple et rapide : une fois connecté sur la plateforme, ouverte à tous, on choisit parmi dix-neuf métiers, essentiellement dans la restauration, la vente, les services, le nettoyage, l’agriculture (vendanges, saisonniers). On coche ensuite quatre « qualités », qui ne sont pas des compétences, liées au choix que l’on vient de faire (« accepter de l’aide », « percuter vite », « résister au stress » pour le poste de commis de cuisine par exemple). On précise ensuite sa commune de résidence, la distance maximale à laquelle on accepte d’aller travailler, le salaire, et les disponibilités (travail le soir, le week-end, etc.). On termine en indiquant son prénom et une adresse mail.

« Maintenant » : adverbe qui indique le moment présent, précise le Larousse. Pour Pôle emploi, c’est aussi le nom d’un service en ligne tout nouveau, qui permet de mettre en relation des chercheurs d’emploi et des entreprises. Avec une particularité de taille : le demandeur n’a pas besoin de CV et le site promet de « trouver le bon job en moins de 5 minutes ». Le processus se veut simple et rapide : une fois connecté sur la plateforme, ouverte à tous, on choisit parmi dix-neuf métiers, essentiellement dans la restauration, la vente, les services, le nettoyage, l’agriculture (vendanges, saisonniers). On coche ensuite quatre « qualités », qui ne sont pas des compétences, liées au choix que l’on vient de faire (« accepter de l’aide », « percuter vite », « résister au stress » pour le poste de commis de cuisine par exemple). On précise ensuite sa commune de résidence, la distance maximale à laquelle on accepte d’aller travailler, le salaire, et les disponibilités (travail le soir, le week-end, etc.). On termine en indiquant son prénom et une adresse mail.

Soldes et fêtes de fin d’année

« Si, après avoir renseigné tout cela, un poste correspond, la réponse est immédiate par mail », précise Julie Canoen, conseillère et ambassadrice du digital à l’agence Pôle emploi de Coudekerque-Branche, qui déploie le dispositif. « Le logiciel croise les demandes et les offres, que les employeurs ont au préalable remplies. » Quelque 126 d’entre eux ont déjà été contactés par l’agence. Le profil, valable trente jours, disparaît ensuite. « L’idée n’est pas de remplacer nos autres services et le travail de nos conseillers, mais d’agir sur des besoins immédiats, ajoute Guillaume Sagot, directeur d’agence. La période des soldes et des fêtes, qui approche, est un très bon exemple. »

Benjamin Cormier






Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir