Chômage : comment expliquer l'écart entre les chiffres de Pôle Emploi et ceux de l'INSEE?

Au premier trimestre 2017, l'INSEE enregistrait une baisse de 0,4 point à 2,7 millions de chômeurs, tandis que Pôle Emploi enregistrait une hausse de 1,2% à 3,5 millions de chômeurs... Comment expliquer de tels écarts? La journaliste Linh-Lan Dao fait le point.


6media chomage linhlan

"C'est étonnant quand même ces différences dans les chiffres du chômage. Au premier trimestre 2017, l'INSEE enregistrait une baisse de 0,4 points à 2,7 millions de chômeurs, tandis que Pôle Emploi enregistrait une hausse de 1,2% à 3,5 millions de chômeurs", fait remarquer la journaliste Linh-Lan Dao. "En réalité, la définition n'est pas la même. Pour être pris en compte par Pôle Emploi, il faut être inscrit sur leurs listes. La définition de l'INSEE, elle, reprend les critères du Bureau International du Travail".

Des critères différents

"Pour l'institut, un chômeur est une personne en âge de travailler, qui n'a pas travaillé de la semaine, disponible pour prendre un emploi dans quinze jours, et qui a cherché activement dans le mois précédent", poursuit la journaliste. Alors que comme l'explique Éric Heyer, directeur du département Analyse et Prévision de l'OFCE, "Pour Pôle Emploi, le fait de s'inscrire à Pôle Emploi peut être considéré comme 'rechercher activement' tandis que pour l'INSEE, le fait de s'inscrire à Pôle Emploi ne permet pas de s'assurer qu'il y a une recherche active, cela ne suffit pas". En résumé, ce n'est pas parce qu'on est inscrit sur les listes de Pôle Emploi que l'on va être comptabilisé par l'INSEE, et vice-versa.




A LIRE AUSSI :

>> Chômage : pourquoi les chiffres de l’Insee et de Pôle emploi diffèrent | Le Monde - Les Décodeurs | 24/08/2017



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir