Un faux chômeur escroque 28.000 euros à Pôle emploi

Normandie : La manigance a duré toute une année et a rapporté 28.000 euros au faux chômeur. Pour avoir continué à percevoir une allocation alors qu'il avait retrouvé du travail, un quinquagénaire a été condamné à de la prison avec sursis, mardi 28 février, selon une information de la Manche libre.

L'affaire remonte au mois de septembre 2013. L'homme, qui habite à Équeurdreville-Hainneville, près de Cherbourg (Manche), décroche un emploi en CDD. Une bonne nouvelle pour ce quinquagénaire, qui était enregistré auprès de Pôle emploi et cherchait à reprendre une activité professionnelle. À l'issue de la période d'essai, l'entreprise qui l'a recruté décide de le garder. L'employé passe donc en CDI durant la période des fêtes de Noël 2013.

Ayant retrouvé un travail, il se devait d'informer rapidement Pôle emploi de sa nouvelle situation, ce qu'il n'a pas fait. Au contraire, il a continué de se déclarer en recherche d'emploi, précise la Manche libre. C'est ainsi qu'il a continué à toucher son indemnité chômage pendant un an, jusqu'en septembre 2014, accumulant la somme de 28.000 euros.

- 27.997 EUROS À REMBOURSER -

Déjà connu de la justice pour de précédents faits d'escroquerie, le faux chômeur n'a pas pris la peine de se rendre à l'audience mardi. C'est donc en son absence que le tribunal de Cherbourg l'a reconnu coupable et condamné à rembourser la totalité de l'argent perçu, soit 27.997 euros. Il a en outre écopé d'une amende de 1.000 euros et de dommages-intérêts du même montant, qu'il devra verser à Pôle emploi.

Orange avec AFP

A LIRE AUSSI :

>> Manche: il escroque 28.000€ à Pôle Emploi | Le Figaro | 01/03/2017

>> Un faux chômeur escroque 28.000 euros à Pôle Emploi | LCI | 01/03/2017



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir