Le patron de Pôle emploi défend la "fiabilité" des chiffres

Après trois mois consécutifs de baisse du chômage, le directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères, a dit mercredi "espérer" une poursuite de cette tendance et défendu la "fiabilité" des chiffres mensuels.

Les prochains chiffres de Pôle emploi seront publiés mardi. Les derniers en date, ceux de novembre, avaient fait apparaître une baisse du nombre d'inscrits n'exerçant aucune activité en métropole pour le troisième mois consécutif, une première depuis la crise de 2008. Leur nombre s'élève à 3,45 millions.

"Lorsqu'on examine les différents indicateurs avancés de conjoncture, on est plutôt aujourd'hui dans une bonne trajectoire: notamment en termes de créations d'emplois, reprise de l'intérim", a déclaré sur RTL M. Bassères, avant d'ajouter que l'expérience lui avait toutefois "appris à être prudent".

"D'un mois sur l'autre, il est extrêmement difficile de deviner les chiffres, j'espère que la tendance va se confirmer, mais il faut de toute façon l'apprécier sur plusieurs mois", a-t-il poursuivi.

M. Bassères a également assuré qu'il n'y avait "aucun doute à avoir sur la fiabilité des chiffres", contestés "en général quand ils baissent", a-t-il relevé. Il a rappelé qu'ils avaient été labellisés par l'Autorité de la statistique publique.

Invité à réagir aux appels répétés à contrôler "plus sévèrement la recherche d'emploi", M. Bassères a expliqué que ce contrôle, débuté il y a un peu plus d'un an, avait conduit à l'installation de "200 conseillés spécialisés" dans cette tâche.

"Si nous avons mis en place ce contrôle, c'est justement pour essayer de combattre cette idée fausse et cette idée absurde selon laquelle les chômeurs seraient des feignants", a-t-il justifié.

"Il faut connaître les chômeurs pour savoir", que c'est une "situation difficile", a-t-il conclu.


est/db/gf



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir