Pourquoi viens-tu si tard ?


DIVINE surprise !
avec trois ans de retard "Hollande avait initialement annoncé que cela aurait lieu à la fin 2013", la courbe du chômage s'est enfin inversée. En tout cas selon Pôle emploi, qui a enregistré trois mois successifs de baisse du nombre des chômeurs complets (catégorie A) : du jamais vu depuis la crise des subprimes, en 2008.

Au-delà des astuces statistiques (exploitation des contrats aidés et des mises en formation, notamment), il reste une réalité : si le chômage a régressé en France, il l'a fait beaucoup moins vite que partout en Europe. Selon les chiffres de l'Insee "Les seuls à permettre une comparaison internationale", au printemps 2012, le taux moyen de chômage dans l'Union européenne était de 10,4 % de la population active, contre 9,3 % en metropole. Le chômage français était donc alors de 1,1% inférieur au chômage européen. Au troisième trimestre 2016, c'est tout le contraire : le taux métropolitain est supérieur de 1,4 point au taux moyen européen (9,7 %, contre 8,3 %).

En terme moins galants, cela signifie que pendant quatre ans le chômage a constamment augmenté en France, alors qu'il baissait en Europe


N° 5018 | mercredi 28 décembre 2016




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir