Bob-emploi : sont-ils convaincus ?

Solution miracle pour enfin parvenir à faire baisser le nombre de chômeurs ou simple gadget ? Alors que la France compte environ 3,5 millions de chômeurs (dont 570 000 de plus depuis 2012), la plate-forme Bob-emploi.fr a été mise en ligne la semaine dernière, résultat du partenariat noué par Pôle emploi avec le petit génie de l'Internet Paul Duan.

Bob-emploi est-il vraiment utile pour chercher du travail ?

OUI selon MARIE, 21 ans, Paris VIIe, cherche un emploi de chargée de communication événementielle
Ça y est. En refermant la porte de son agence de Pole emploi à Paris, Marie est soulagée. La voilà inscrite en tant que demandeuse d'emploi. En réalité, elle aurait préféré poursuivre ses études après son BTS en communication obtenu en alternance. Mais elle n'a pas trouvé le contrat de professionnalisation qui aurait pu lui permettre d'enchaîner sur une licence. Alors elle cherche du travail, mais pas de gaieté de cœur. Ces dernières semaines, elle a déjà parcouru le site d'annonces de Pole emploi sans y trouver grand-chose. En attendant, elle enchaîne les baby-sittings.

En pianotant à nos côtés sur l'ordinateur qui lui permet de s'enregistrer sur Bob-emploi.fr, son ton s'égaye. « Il est bien, ce site, il est homogène, interactif. J'aime bien. » Une fois tous les critères enregistrés et ses priorités définies parmi toutes les suggestions que Bob-emploi.fr lui propose, Marie s'essaie au premier des conseils que la plate-forme lui envoie, en instantané : miser d'abord sur le réseau. « Je n'y avais pas pensé », reconnaît-elle. Et la voilà dirigée sur Clicnjob.fr, une plate-forme ludique qui lui permet de réfléchir de façon didactique à la façon d'activer son réseau. Facebook, e-mails, quoi écrire, comment s'y prendre...

Marie s'amuse beaucoup avec ce questionnaire. Elle apprend, aussi, en lisant attentivement les corrections. « Il est vraiment super, ce site. Je vais le réutiliser chez moi. Quand je pense qu'il m'a fallu deux heures sur Internet puis une heure trente de rendez-vous pour juste m'inscrire à Pôle emploi », sourit la pétillante jeune fille. Pas de doute, l'outil est fait pour elle.

NON selon ACACIO, 39 ans, Paris IXe, cherche un emploi de coffreur-boiseur dans le bâtiment

Ce matin-là, Acacio est venu un peu las dans son agence Pôle emploi. Depuis septembre et la fin de son dernier chantier, il attend un nouveau contrat dans le bâtiment. D'habitude, il contacte les agences d'intérim spécialisées. Celles par lesquelles il obtient des contrats temporaires, plusieurs semaines, parfois six mois. Mais en ce moment, c'est le calme plat. Alors l'existence de Bob-emploi.fr, ce site qui pourrait l'aider à rendre sa recherche plus fructueuse, l'intéresse. « Je n'en ai jamais entendu parler mais actuellement il faut tout essayer », avoue-t-il.

Sauf que devant l'écran ouvert sur la page d'accueil de la plate-forme Bob-emploi.fr, Acacio confesse : « Je ne sais pas tellement utiliser Internet. » Peu importe, on s'assoit à côté de lui pour l'aider à naviguer. L'inscription est facile. Une fois l'état civil décliné, le site s'intéresse aux domaines de recherche et aux « frustrations » que le demandeur d'emploi peut rencontrer. « Avez-vous besoin d'une formation complémentaire ? » demande le site. Acacio s'étonne : il a plus de dix ans de métier. « Quel est votre niveau d'anglais, demande encore Bob-emploi.fr, faible, moyen ou fort ? » Acacio ne parle pas la langue de Shakespeare. Mais il faut répondre quand même, c'est obligatoire pour continuer à naviguer. « Mettez faible, je sais dire good morning », sourit Acacio.

Les algorithmes travaillent. Bob prodigue son premier conseil : « Découvrir les entreprises susceptibles de recruter qui pourraient m'intéresser ». On clique. Nous voilà sur La bonneboite.pole-emploi.fr, le site de Pôle emploi. Celui auquel Acacio avait déjà accès dans son agence. Bob continue. « Optimisez votre lettre de motivation sur Motivator » apparaît à l'écran. Pour Acacio, c'en est trop. « Des lettres de motivation, il n'y en a pas besoin dans mon métier. Les gens me connaissent dans les agences d'intérim. Il leur suffit d'une attestation à jour. »



A LIRE AUSSI :

>> Bob-emploi est-il vraiment utile pour chercher du travail ? | Le Parisien | 21/11/2016



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir