Soupçons de détournement de fonds au Pôle emploi d'Ajaccio

Trois hommes ont été placés en garde à vue hier matin dans le cadre d'une enquête financière. En cause, "le détournement de subventions" destinées à la formation des demandeurs d'emploi dans la cité impériale

Le montant du préjudice n'est pas encore officiel mais "s'élèverait à plusieurs dizaines de milliers d'euros" , selon une source proche du dossier.

Hier, trois hommes ont été placés en garde à vue au commissariat d'Ajaccio pour répondre de leur éventuelle implication dans une affaire de détournement de fonds au préjudice du Pôle emploi d'Ajaccio. "Il s'agit de l'ancien directeur de l'agence et de deux personnes proposant des formations", indique une source judiciaire.

L'enquête, pilotée par le pôle économique et financier de Bastia, et confiée aux bons soins de la police judiciaire, est en cours depuis de longs mois.

En 2013, une plainte avait été déposée par Pôle Emploi mettant en cause l'ex-directeur de la structure, détaché à la mairie d'Ajaccio en mars 2014, c'est-à-dire après l'accession de la droite à la municipalité.

[...] lire l'intégralité de cet article dans Corse-Matin du 23 juin


Kael Serreri



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir