Pôle Emploi Bretagne. 1.144 recours adressés à la médiatrice

Pôle Emploi a créé son service médiation en 2009. Quel est son rôle ?

C'est un recours. Quand les demandeurs d'emploi ne sont pas contents, ils s'adressent à leur agence de proximité, qui leur répond par écrit. Si le problème persiste, ils m'écrivent. La médiation, c'est un rôle d'apaisement, on écoute les usagers.

En Bretagne, combien de dossiers vous ont été transmis l'an passé ?

En 2015, nous avons enregistré 1.144 saisines. C'est 15 % de plus qu'en 2014, mais en volume, c'est très peu par rapport à l'ensemble des dossiers traités dans une année par Pôle Emploi. La raison essentielle de cette augmentation est que le service de médiation est de plus en plus connu. Les saisines sont faites à 87 % par les demandeurs d'emploi eux-mêmes (contre 70 % auparavant). Les délégués du défenseur des droits nous adressent 9 % des saisines.

Pour quelle raison essentielle êtes-vous saisis ?

Pour 85 %, ce sont des problèmes purement financiers, liés à l'indemnisation ou à des trop-perçus que Pôle Emploi réclame aux demandeurs d'emploi.

Que se passe-t-il ensuite ?

Avec mon équipe (quatre personnes, ndlr), on fait une analyse poussée des dossiers. Dans 56 % des cas, on confirme la décision de l'agence. Pour les 44 % restants, je préconise à Pôle Emploi de revoir sa position, ce qui permet au demandeur d'emploi de voir sa demande totalement ou partiellement satisfaite.


Propos recueillis par Philippe Créhange



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir