Pôle Emploi cible les porteurs de projet

La plateforme digitale Emploi Store s’enrichit d’un espace dédié à la création d’entreprise. De nouveaux services en ligne, ouverts aux chômeurs comme aux salariés.

La création d’entreprise fait de moins en moins peur. Un chômeur sur deux tente l’aventure de l’entrepreneuriat pour travailler en toute indépendance. Une tendance lourde que ne pouvait ignorer longtemps L’Emploi Store, la plateforme digitale de Pôle Emploi. Depuis le 2 mai dernier, le public peut en effet y trouver un espace dédié à la création d’entreprise. Au menu, une vingtaine de services « adaptés à la maturité de chaque projet », de l’idée jusqu’au démarrage de l’activité. Moteur de recherche, serious game, Mooc, réseau social … une bonne partie sont nouveaux et complètent l’offre existante. D’autres outils devraient être lancés prochainement. En attendant, nous en avons repéré cinq qui méritent l’attention.

#1 Le serious game « Créer mon activité »

Ludique et simple d’accès, « ce jeu en ligne permet de toucher du doigt les grandes étapes de la création d’entreprise », résume Anne-Leone Campanella, directrice du programme digital de Pôle emploi. Comment valider son idée, comment choisir son statut, par qui se faire accompagner, etc. Le scénario consiste à aider Edmond et Stéphanie à valider leur projet de création d’activité. On met de 30 minutes à une heure pour aller au bout de l’histoire. De nouveaux personnages devraient bientôt s’intégrer au jeu.

#2 « Eterritoire, la commune de mes rêves »

Le principal intérêt de ce service est de pouvoir accéder à des offres de reprises d’activités ou de locaux dans la localité de son choix. Vous voulez créer une entreprise à Laval ? Le service vous donne des informations sur le contexte économique (logement, emploi, activités …), accompagné d’une liste de fonds de commerce à reprendre.

>> À lire aussi : Chômeur créateur : ce qu’il faut savoir avant de choisir vos aides Pôle Emploi

#3 Manager de talents, la communauté des indépendants

Nouveau service, cette plateforme collaborative fonctionne comme un réseau social. Elle met en relation des travailleurs indépendants avec des entreprises. Free-lances, autoentrepreneurs, agents commerciaux … peuvent s’inscrire gratuitement et trouver des offres dans des domaines variés (commercial, RH, communication, R&D, comptabilité …). « C’est le reflet de la nécessité pour des créateurs indépendants de rompre l’isolement et l’opportunité de rencontrer des pairs », explique Anne-Leone Campanella.

#4 Affeeniteam, rencontrez un associé

C’est une sorte de Meetic pour associés. En fonction de son projet et de ses compétences, il est en théorie possible d’y trouver son « partner » idéal. Un service qui répond à un vrai besoin : certains créateurs préfèrent limiter les risques en se lançant avec un associé plutôt qu’en solo. D’après Pôle Emploi, environ 5.000 personnes se sont inscrites sur le site couvrant 86% des grandes villes. Près de 500 projets déjà crées sont en attente d’un associé pour démarrer.

>> À lire aussi : Pôle Emploi teste le concept Skilvioo

#5 Mon business plan (avec Agence France Entrepreneur)

Tout nouveau, c’est le deuxième dispositif consacré au business plan sur l’Emploi Store. Conçu par l’AFE, il permet de créer en ligne son projet, tester ses connaissances et choisir son statut juridique, notamment. On peut également faire consulter le document final à ses proches ou à ses financeurs en leur fournissant un code d’accès. « Le business plan étant la pierre angulaire de la création, il était pertinent de donner la possibilité de tester plusieurs services », ajoute Anne-Leone Campanella. Un autre dispositif consacré au business plan devrait d’ailleurs arriver prochainement sur le site.

www.emploi-store.fr/portail/centredinteret/creeruneentreprise



ENTREPRENEURS | BRUNO ASKENAZI


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir