Une chômeuse s'enchaîne aux grilles de Pôle Emploi à Marmande pour recevoir ses allocations

L'organisme doit verser près de 10.000 euros à Joëlle Heuzé depuis février mais rien n'a été fait.

Faute de recevoir ses allocations chômage, Joëlle Heuzé a décidé de s’enchaîner aux grilles du Pôle Emploi de Marmande, dans le Lot-et-Garonne, pour protester. Il faut dire que l'organisme doit lui verser 9.849,28 euros depuis février.

Depuis le début de l'année, la quinquagénaire vit un véritable parcours du combattant administratif pour toucher ses droits. Elle a d'abord envoyé un premier RIB à Pôle Emploi qui l'a détruit, craignant une fraude, car il n'était pas à son nom. L'organisme a par ailleurs oublié de signaler l'événement à la Lot-et-Garonnaise. Deux semaines après, elle a donc recontacté le service public pour comprendre pourquoi son compte n'était pas approvisionné. Là encore, l'affaire s'est enlisée dans les méandres de l'administration.

La direction de Pôle Emploi compte recevoir la femme exaspérée

Après avoir signé une lettre autorisant Pôle Emploi à verser de l'argent sur un compte bancaire qui n'est pas à son nom, Joëlle Heuzé a patienté encore deux semaines. Toujours rien. En recontactant Pôle Emploi, elle apprend qu'une lettre-chèque a été envoyée le 12 avril mais n'est jamais arrivée.

Fin avril, la quinquagénaire est donc de retour à la case Pôle Emploi. Elle y signe un nouveau document stipulant qu'elle refuse la lettre-chèque (jamais arrivée) de Pôle Emploi et accepte de redonner un ordre de virement. "Cela devait être fait dans les deux ou trois jours", raconte-t-elle à Sud-Ouest. Mais lundi 2 mai, elle n'avait toujours rien reçu. "Je vis sur mes économies mais maintenant je n'ai plus rien. Mon portable est bloqué, j'ai des factures en souffrance : mes assurances, ma complémentaire santé..." Et toujours aucun signe de ses allocations.


MICHAEL DUCOUSSO



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir