A 23 ans, il fait une promesse à Pôle Emploi : réduire le chômage grâce au big data

Et si l'or noir du numérique servait à autre chose qu'à faire des profits ?

Il y a plusieurs façons d'exploiter les datas : dans une logique commerciale, pour faire des bénéfices, ou bien dans une démarche altruiste, pour faire le bien... tout simplement. Paul Duan, un jeune français de 23 ans, appartient à cette seconde catégorie. Ce petit prodige du big data né à Trappes de parents chinois, passé par Sciences Po et Berkeley, vient de signer un partenariat avec Pôle Emploi. Sa mission ? Créer une application destinée à réduire le chômage en France grâce à l'exploitation de la base de données anonymisées de l'établissement public.

Résoudre les problèmes mondiaux grâce aux données

Paul Duan, qui souhaite résoudre les principaux problèmes mondiaux grâce à une bonne utilisation des données, n'en est pas à son coup d'essai. Quand ses petits camarades geeks de Berkeley créaient des start-up, lui montait Bayes Impact, une ONG basée à San Francisco destinée à régler des problèmes de société grâce au big data et à l'open data.

Créateur d'un programme optimisant les déplacements des ambulances, il a également développé un logiciel visant à prévenir les risques de complications après une hospitalisation en analysant les dossiers patients. Des projets qui ont successivement séduit le Président François Hollande, la ministre du Travail Myriam el Khomri, la secrétaire d'Etat au Numérique Axelle Lemaire et le ministre de l'Economie et des Finances Emmanuel Macron et convaincu Pôle Emploi de lui ouvrir ses bases de données en grand.

Réduire le chômage de 10 %

​Son projet, intitulé "My game plan", vise à compléter le travail des conseillers de Pôle Emploi en proposant des stratégies ultra personnalisées aux chômeurs grâce à une meilleure exploitation des données : l'algorithme de l'application croiserait en effet l'ensemble des données du marché du travail (postes à pourvoir, CV des chômeurs, situation géographique, typologie des métiers, etc) afin de permettre aux demandeurs d'emploi de mieux évaluer leur parcours, leurs possibilités de trouver un travail dans les prochains mois ainsi que les formations auxquelles il leur est conseillé de s'inscrire pour augmenter leurs chances d'en trouver un. A la clé : une baisse de 10 % du nombre de demandeurs d'emploi et donc une économie de plusieurs milliards d'euros pour l'Etat.

Une version beta au printemps

Trois personnes devraient être recrutées pour épauler Paul Duan, qui a accepté de réduire son salaire par quatre pour revenir travailler en France sur ce projet. Prochainement disponible en version beta, l'application doit être déployée d'ici fin 2016.

 Univers Data | Clémence Jost


A LIRE AUSSI :

>> Big data contre chômage | La Tribune - Philippe Boyer | 10/02/2016

>> Paul Duan, le petit génie qui veut résoudre le chômage en France | Le Figaro.fr - Marie-Cécile Renault | 27/01/2016

>> Les algorithmes qui vont vous trouver du travail | France Inter - Dorothée Barbara | 29/12/2015


 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir